Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

L’impact du changement climatique et de la pénurie de ressources sur les entreprises

PWC, cabinet d’audit, d’expertise comptable et de conseils aux entreprises, a publié, à l’occasion de la semaine du développement durable la 17ème édition de son rapport Global CEO Survey. Entre septembre et décembre 2013, le cabinet a interrogé 1 344 dirigeants d’entreprises dans 68 pays différents (Asie-Pacifique, Europe, Amérique de Nord, Amérique Latine et Moyen-Orient), pour connaître l’évolution de leur vision des activités de leur société dans un monde, menacé par une pénurie de ressources et où pèsent déjà le changement climatique et la démographie croissante.

46 % des dirigeants interrogés considèrent que la pénurie des ressources naturelles et changement climatique auront un impact sur leurs activités. S’ils se montrent inquiets sur les prix de l’énergie (56 %) et des matières premières (55 %), ils sont par ailleurs « convaincus que la mesure et le rapport de l’impact financier et non financier de leurs activités contribueront à leur réussite à long terme. »

PCW

L’importance de la durabilité des ressources varie selon le secteur d’activité. Bien qu’en réalité, selon PWC, tous les secteurs soient concernés par la pénurie des ressources et le changement climatique, tous n’en ont pas encore pris conscience. : pour 76 % des dirigeants du secteur de l’énergie, cela apparaît comme une préoccupation majeure – leurs industries en ressentent déjà les pressions – mais un tiers seulement des responsables du secteur financier partagent ce sentiment.

Selon une large majorité des dirigeants (80 %) cependant, la mesure de l’impact des activités et de l’empreinte environnementale pour les entreprises doit se généraliser. Mais alors que selon le cabinet d’audit, ces démarches doivent être intégrées aux résultats financiers et aux décisions stratégiques de l’entreprise, et que les trois quarts des dirigeants en soient conscients, ce type d’approche est très peu développé. Le fait que la durabilité de ses activités, pensée dès la phase de développement, puisse assurer un avantage compétitif dans l’avenir semble moins partagé à l’ouest que dans le reste du monde : « 92% des dirigeants brésiliens estiment qu’analyser leur impact total contribue à leur succès à long terme, alors qu’ils ne sont que 53% au Danemark par exemple. »

Les dirigeants anticipent cependant les évolutions démographiques et leurs enjeux économiques : 60 % d’entre eux estiment que ces facteurs transformeront leurs activités dans les cinq années à venir. Les évolutions démographiques peuvent, selon PWC, constituer une réelle opportunité pour les entreprises des secteurs habituellement réservés aux consommateurs les plus aisés (culture, loisirs, services, santé), car les classes moyennes sont appelées à augmenter. Mais la réduction de la pauvreté et des inégalités dans les trois prochaines années ne préoccupe que 21 % des dirigeants interrogés.

Source : PWC

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.