Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Liste rouge de l’UICN : 42 % des espèces d’arbres menacées en Europe

Plus de 40 % des espèces d’arbres actuellement présents en Europe sont menacées d’extinction, selon l’ONG l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), basée à Gland (Suisse). Elle publie une liste rouge de ces essences menacées, endémiques à l’Europe continentale, afin que des mesures de conservation soient prises pour améliorer leur situation.

Liste rouge des espèces d'arbres menacées

168 espèces d’arbres menacées d’extinction

La publication de l’ONG résume les résultats obtenus pour toutes les espèces d’arbres d’Europe – 454 en tout. Certains poussent ailleurs dans le monde, mais 265 espèces sont endémiques de l’Europe continentale (58 %), dont 56 % des 28 Etats membres de l’Union Européenne (252 espèces). Parmi elles, 168 (soit près de 42 %) sont actuellement menacées d’extinction (avec un « risque élevé d’extinction », selon la classification de l’ONG).

Cela ne signifie pas que ce sont les seules espèces devant figurées sur cette liste rouge : pour 57 autres (13 %), l’ONG n’a pas pu leur attribuer de statut de conservation, car les données sont insuffisantes. Ces espèces méritent donc des recherches plus poussées.

L’homme, principal responsable

L’UICN détermine trois raisons principales à ce déclin : l’introduction par l’homme d’espèces envahissantes ou problématiques – cela touche 38% des essences forestières d’Europe –, l’exploitation non durable des forêts et la déforestation, et le développement urbain. « Il est alarmant de constater que plus de la moitié des espèces d’arbres endémiques d’Europe sont aujourd’hui menacées d’extinction », a déclaré Craig Hilton-Taylor, qui dirige l’unité en charge de l’élaboration de la « Liste rouge ». « Les arbres sont essentiels à la vie sur terre et les arbres européens dans toute leur diversité sont une source de nourriture et d’abri pour d’innombrables espèces animales telles que les oiseaux et les écureuils, et jouent un rôle économique clé ».

D’autre menaces pèsent encore sur la survie des espèces européennes : l’élevage, l’abandon des terres, les modifications de la gestion des forêts et des terres boisées, ainsi que d’autres modifications de l’écosystème, telles que les incendies.

Le marronnier sur la liste rouge

Parmi ces espèces, les sorbiers (arbustes de la famille des rosacées) sont particulièrement en danger : cela concerne les trois quarts des 170 espèces européennes de sorbiers. Mais on trouve aussi sur cette liste rouge le marronnier commun (ou marronnier d’Inde), attaqué par un insecte ravageur venu des Balkans, la mineuse du marronnier, mais également affecté par l’abatage et les incendies de forêts.

« L’impact des activités menées par l’homme se traduit par un déclin des spécimens et un risque accru d’extinction d’espèces importantes en Europe », conclut Luc Bas, qui dirige le bureau européen de l’UICN. Le rapport, a-t-il déclaré, montre « à quel point la situation est catastrophique pour de nombreuses espèces négligées et sous-évaluées qui constituent un pilier des écosystèmes européens et contribuent à la santé de la planète ».

Sources : AFP, UICN

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Dans la même catégorie

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.