Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Londres : Création d’une zone à ultra-basse émission

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

zone à ultra-basse émission (ULEZ)La capitale britannique risque de devenir décidément hors de prix pour certains véhicules. La municipalité a mis en place depuis le début de la semaine une zone à ultra basse émission ou « ULEZ » ((Ultra low emission zone). Les conducteurs de véhicules polluants doivent s’acquitter d’une nouvelle taxe pour y circuler. Cette zone est située dans le centre de la ville.

La taxe ULEZ

Pour les véhicules à essence datant d’avant 2006 et les véhicules diesel construits avant 2015, les conducteurs désirant entrer dans la zone à basse émission du centre de Londres devront désormais payer 12,50 livres sterling (14,50 €) par jour. Pour les camions et les cars, le tarif se monte à 100 £ (116 €) par jour. En revanche, les taxis en sont exemptés.

Cette mesure devrait s’étendre en octobre 2021 à l’ensemble de la ville. Londres veut ainsi « diminuer les émissions toxiques et de rendre l’air de Londres plus sain pour des millions de personnes », aux dires de Sadiq Khan, le maire de la capitale britannique, l’une des villes les plus polluées d’Europe. « Des milliers de Londoniens meurent chaque année prématurément en raison d’une exposition de longue durée à la pollution de l’air » ajoute-t-il.

Quant aux habitants, ils « vivent dans une région où sont dépassées les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé concernant les particules toxiques les plus dangereuses » explique le maire.

Les autres taxes

Cette taxe pour entrer dans la zone à ultra-basse émission remplace la « toxic charge » ou charge T, créée en octobre 2017. Celle-ci prévoyait que tous les véhicules immatriculés avant 2006 devaient s’acquitter de 11 £ pour entrer dans le centre de Londres.

En revanche, elle ne se substitue pas à la « congestion charge », un péage urbain qui a pour but de contrôler la circulation dans certains quartiers de Londres. Elle s’applique d’une manière générale aux jours et horaires de travail, soit du lundi au vendredi de 7h00 à 18h00. Elle est fixée à 11,50 £. Les quartiers où elle s’applique sont dotés de caméras enregistrant les numéros de la plaque d’immatriculation.

Si on ajoute la taxe ULEZ et la congestion charge, on arrive donc désormais à un total de 23,50 £ pour pouvoir rouler dans cette zone à ultra-basse émission. Cela a certainement de quoi décourager un bon nombre d’automobilistes. Pour les camions et cars, cela devient carrément hors de prix.

Sources : AFP, TrucsLondres

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.