Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

L’opération « Plante ton slip » ou la vie cachée des sols

Afin d’encourager chacun à observer l’action bactériologique sous terre, l’ADEME relance l’opération « Plante ton slip ». Le mois de mars se prête particulièrement à cette activité ! C’est une méthode déjà utilisée dans de nombreux pays et régions françaises par les agriculteurs. Elle permet d’observer la dégradation d’une matière naturelle par les organismes vivants, et d’en déduire l’état e santé de la terre.

Plante ton slip ?

Le principe de l’opération « Pante ton slip » est simple. Il suffit de creuser un trou d’une quinzaine de centimètres de profondeur et d’y enterrer un slip. En coton bien sûr, de préférence bio et non-coloré, et dans tous les cas usagé. Pourquoi un slip ? Parce qu’il possède un élastique (non dégradable) qui le rendra plus facile à retrouver qu’un simple morceau de tissu en coton.

On rebouche ensuite le trou, en marquant l’emplacement avec un objet quelconque (tuteur, pancarte…) pour pouvoir le retrouver facilement. Deux mois plus tard, on le déterre (délicatement de préférence : il risque d’être en mauvais état). On prend une photo de ce qui reste, que l’on partage sur le site dédié ou sur les réseaux sociaux (#plantetonslip).

La vie cachée des sols

Si le slip est entièrement décomposé, ou en partie, cela signifie que le sol est bien vivant et en bonne santé. Encore faut-il continuer de le protéger ! A l’inverse, un slip en coton peu dégradé marque un sol en mauvaise santé : l’activité des organismes vivants y tourne au ralenti. Il est temps de le soigner…

L’opération « Plante ton slip » aide donc à observer la vie du sol près de chez soi. En effet, le sol est un patrimoine naturel fragile qui participe à la régulation du cycle de l’eau et du climat. Il est le socle de la vie, de notre alimentation, d’une partie de nos médicaments, etc. Plus il y a d’organismes vivants (vers de terre, bactéries, champignons…), plus le sol est riche, se renouvelle rapidement et permet à la végétation de pousser. Cependant à cause des pollutions, de l’imperméabilisation et de l’érosion, les sols s’appauvrissent et se dégradent.

Si vous avez un jardin et besoin d’occuper des enfants en cette période de confinement, voilà une activité qui leur apprendra à patienter !

Source : ADEME