Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Louer un sapin de Noël, une initiative écologique et économique

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Louer un sapin de NoëlA quelques jours des fêtes de fin d’année ; la question du sapin de Noël se pose régulièrement : sapin naturel ou artificiel ? Une fois décidé pour un sapin naturel, opter pour un sapin coupé ou en pot ? L’un finira brûlé ou abandonné dans une décharge, l’autre, s’il a de la chance, dans un jardin. Mais une autre option est possible : certains producteurs proposent désormais de louer un sapin de Noël et de lui offrir une seconde vie, après ses quelques jours de lourd travail pendant les fêtes. En France comme en Grande-Bretagne, l’initiative peut séduire.

Des millions de sapins finissent en décharge

D’un côté comme de l’autre de la Manche, le principe est le même : vous pouvez louer un sapin de Noël qui sera soigneusement livré à votre domicile. Après les fêtes, il retournera, toujours dans son pot, dans la ferme qui l’a vu naître, où il sera soigné et conservé pour le Noël suivant. L’année suivante, vous pourrez reprendre le même. Il prendra sa retraite, planté définitivement dans une forêt.

En Grande-Bretagne, c’est en prenant conscience que 7 millions de sapins étaient mis en décharge chaque année, après juste quelques jours de service, que des exploitants ont eu l’idée de proposer ce service. Ils ont créé en 2018, l’entreprise London Christmas Tree Rental, qui offre la possibilité de louer, année après année, le même sapin. Et ce, jusqu’à ce qu’il ait atteint la taille de deux mètres.

Les festivités terminées, il retourne dans sa ferme d’origine. Mais lorsqu’il dépassera les deux mètres, c’est vers la forêt qu’il sera dirigé et planté, afin d’y passer, heureux, « le reste de son âge » (merci à Joachim de Bellay). En tout cas, on l’espère pour lui. Pour cette entreprise, le choix s’est porté sur un arbre du type Epinette de Norvège. Il supporte bien la culture en pot et peut y croître de plus d’un mètre.

Louer un sapin de Noël et le soigner

De notre côté de la Manche, c’est un pépiniériste sarthois qui propose de louer un sapin de Noël depuis 3 ans. Là, Nordman ou Epicéa, chacun peut choisir. Là aussi, l’idée est née à la pensée de ces 5 millions de sapins coupés chaque année, qui finissent à la décharge en France. Et le principe est le même. Ceux qui de nouveau veulent louer un sapin de Noël peuvent reprendre le même, année après année, jusqu’à ce qu’il devienne trop grand.

C’est vers l’âge de 7 ans qu’il prendra sa retraite. Il sera alors replanté en pleine terre et participera au reboisement des sols. Bien sûr, les usagers de ces services de location de sapin de Noël doivent l’entretenir tout le temps où il orne leur maison, principalement en lui donnant à boire tous les jours. Louer un sapin de Noël se révèle à la fois écologique, puisque l’arbre retournera à la forêt au lieu de finir en décharge, et économique, puisque l’usager paie la première année la valeur du sapin, puis plus rien par la suite, même lors du remplacement d’un sapin devenu trop grand par un plus petit.

Sources : PositivR, France-Info

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.