Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Lundi Vert : le bilan d’un an d’action

En janvier 2019, 500 personnalités signaient un « Appel pour un Lundi Vert » : ils manifestaient ainsi leur intention de réduire leur consommation de viande et de poisson, en les remplaçant chaque lundi par des végétaux. Ils invitaient également tous ceux qui le voulaient à rejoindre le mouvement. Un an après, qu’en est-il du Lundi Vert ? Un premier bilan vient d’être publié.

Bilan de la 1ère année du Lundi Vert

25 000 inscrits, mais beaucoup de non-inscrits

Selon l’étude, plus de 25 000 personnes, inscrites sur le site, ont joué le jeu du Lundi Vert et se sont aussi inscrites pour faire l’objet d’un suivi pour un protocole de recherche mis en place par une équipe de chercheurs (CNRS, INRA, Universités). Elles ne l’ont pas toutes suivi pendant un an : la durée va de quelques semaines à l’année entière, en fonction de la date de leur inscription. Mais beaucoup ont suivi le mouvement sans s’inscrire.

Plusieurs étapes ont jalonné l’année 2019 : lancement, diffusion des premiers résultats scientifiques, engagement des restaurant universitaires et enfin enquête de bilan. Les premiers résultats se sont montrés encourageants, malgré quelques réactions « épidermiques et/ou sectorielles ». Ils montrent notamment que plus la consommation de viande était élevée chez les participants, plus la durée de mise en œuvre était courte.

L’appel à la restauration universitaire a rencontré un franc succès : les CROUS (Centre Régional des Œuvres Universitaires) ont engagé 788 restaurants universitaires à rejoindre le mouvement du Lundi Vert. Une décision importante car la restauration universitaire sert près de 60 millions de repas chaque année.

Une première enquête-bilan du Lundi Vert

Plus de 10 000 personnes ont participé à l’enquête-bilan (2 fois plus de femmes que d’hommes). 89 % avait l’intention de continuer le Lundi Vert, et 68 % indiquaient qu’ils avaient prévu de consommer moins de viande et de poisson à l’avenir. Pour 72,5 % des répondants, leur manière de percevoir le lien entre l’alimentation et l’état de la planète a changé, et pour 62 %, le lien entre la viande et la santé.

Ce Lundi Vert a aussi permis une diversification et la consommations de nouveaux aliments pour 46 %.  Mais il reste une marge d’évolution en ce qui concerne les informations nutritionnelles et la pratique culinaire. Plus d’un tiers des répondants craignent de ne pas savoir remplace correctement la viande et le poisson.

Une nouvelle campagne de mobilisation autour du Lundi Vert est prévue pour le mois de mai. Cela passera aussi par la création d’une structure associative pour stabiliser le mouvement. De plus, la création d’outils pédagogiques est prévue pour faciliter son implantation.

Source : Université de Grenoble

Cet article a été écrit par : 

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Une réponse sur “Lundi Vert : le bilan d’un an d’action”

  1. Je tiens à souligner : En tant qu assistante maternelle, ce mouvement m a permis de légitimer moins de viande et plus du tout viande lundi auprès de mes employeurs ( pour les repas du midi des enfants que j accueille). Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *