Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

L’Union Européenne progresse-t-elle vers le développement durable ?

Eurostat, office statistique de l’Europe, a publié au début du mois son sixième rapport de suivi de la stratégie de l’Union Européenne en matière de développement durable. Il rend compte des progrès enregistrés dans la poursuite des objectifs de la stratégie de développement durable en Union Européenne (SDD UE), au travers de plus d’une centaine d’indicateurs regroupés en dix domaines thématiques.

L’objectif de la SDD UE passe par la recherche du progrès économique, la préservation de l’environnement naturel et la promotion de la justice sociale. Il comprend aussi un aspect institutionnel avec l’adoption de pratiques de bonne gouvernance dans l’Union et un partenariat global soutenant le développement durable à l’échelle de la planète.

L’évaluation d’Eurostat porte sur deux périodes : le long terme avec une description des avancées obtenues depuis l’an 2000 et le court terme par l’observation des tendances des cinq dernières années. Pour chaque thème, l’évolution est représentés dans le tableau ci-dessous par des symboles météorologiques, selon qu’elle est favorable ou pas au cours de ces deux périodes.
évaluation de l'évolution des indicateurs clés du développement durable dans l'union européenne

Pour trois indicateurs, l’évolution se montre clairement favorable : la productivité des ressources (indicateur dans le domaine de la consommation et de la production durable), le taux d’emploi des personnes âgées (l’objectif de 50 % pour cette catégorie de population a été atteint en 2013) et les émissions de gaz à effet de serre (émissions en recul constant sur le long terme). Deux autres indicateurs s’améliorent : le PIB réel par habitant (en augmentation de plus de 13 % entre 2000 et 2014) et l’espérance de vie (en hausse modérée à long terme mais qui reflète une évolution positive dans le domaine de la santé publique).

Par contre, dix indicateurs évoluent de façon légèrement défavorable : l’inclusion sociale (près d’une personne sur quatre est menacée de pauvreté ou d’exclusion sociale dans l’UE), la consommation d’énergie primaire (elle a évolué défavorablement jusqu’en 2006, mais s’est un peu reprise depuis), la consommation énergétique des transports par rapport au PIB (quoique la tendance à court terme soit plus favorable), la situation des populations d’oiseaux communs (elle s’est détériorée à long terme et a empiré sur le court terme). Enfin pour les engagements relatifs au partenariat social, l’accroissement de l’aide publique au développement a été trop lent et l’UE ne sera pas en mesure d’atteindre son objectif.

Source : Eurostat

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.