Blog d’Eco CO2 

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Ma Prime Rénov’ : une nouvelle aide à la rénovation

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Ma Prime Rénov'Depuis le 1er janvier 2020, une nouvelle aide à la rénovation énergétique, Ma Prime Rénov’, est disponible. Elle combine l’ancien CITE (Crédit d’Impôt Transition Energétique) et la prime du programme « Habiter Mieux Agilité » de l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat). Cumulable avec d’autres primes (notamment celles issues du dispositif des Certificats d’Economies d’Energie – CEE), elle concerne les foyers aux revenus très modestes à modestes.

Exit le CITE (ou presque)

Le CITE a presque vécu. « L’attribution du CITE était basée sur des critères assez complexes, ce qui a longtemps détérioré son efficacité. Le gouvernement pense que le dispositif d’aide n’a pas permis d’atteindre l’objectif fixé puisqu’il intéressait peu les ménages ciblés, notamment ceux qui ont des revenus faibles » estime le ministère. D’où la transformation de cette aide en prime.

Il existera cependant cette année encore un CITE résiduel, mais il deviendra forfaitaire et la liste des travaux éligibles évolue. A partir du 1er janvier 2021, le dispositif du CITE résiduel sera clos (à l’exception du CITE forfaitaire de 300 € pour les bornes de recharge). En revanche, le dispositif Ma Prime Rénov’ sera ouvert à tous les propriétaires occupants (tous revenus).

Ma Prime Rénov’, une simplification ?

Dans l’immédiat, Ma Prime Rénov’ est une aide financière qui s’adapte en fonction des revenus des ménages qui en font la demande, s’ils font partie des foyers à revenus modestes ou très modestes. Mais son montant tiendra compte d’un autre critère : la performance énergétique garantie par les travaux. Selon le ministère, les foyers modestes pourront bénéficier d’une subventions plus élevée, s’ils réalisent des opérations efficaces.

Ma Prime Rénov’ est considérée comme « une prime juste » et le ministère estime que sa demande représente « une démarche simple ». « Cette nouvelle aide a pour but d’améliorer la qualité de service en accélérant et en simplifiant les démarches ». Elle présente en tout cas l’avantage d’intervenir avant le paiement total de la facture à l’entreprise et d’éviter ainsi une avance d’argent, alors que le CITE intervenait a posteriori.

Cette nouvelle prime, versée par l’ANAH, bénéficie déjà d’un site maprimerenov.gouv.fr, où l’on peut d’ores et déjà en faire la demande, mais les premiers versements n’interviendront pas avant le mois d’avril. Elle s’adresse cependant « à un public autonome dans son projet de travaux ». Pour les autres, elle ne remplace pas le programme « Habiter Mieux Sérénité » de l’agence, qui continue d’exister.

Sources : MaPrimeRenov, Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Dans la même catégorie

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.