Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Médiateur de l’Energie : des propos mal compris ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

médiateur CRELa Commission de Régulation de l’Energie (CRE) ayant vivement réagi au rapport annuel du Médiateur de l’Energie qui évoquait ouverture à la concurrence des marchés de l’énergie et augmentation des tarifs, ce dernier a jugé bon de faire, dans un communiqué, une mise au point, rappelant au passage qu’il est un observateur indépendant de l’ouverture à la concurrence des marchés.

Le médiateur a estimé qu’il était de son rôle de rappeler que l’ouverture à la concurrence a été décidée en promettant des baisses de prix et que ces baisses de prix n’ont pas été constatées, « loin s’en faut » quelque soit la catégorie de consommateurs. Mais il se défend d’avoir laissé entendre que les fournisseurs alternatifs étaient responsables de cette situation : « Il est exact que certaines offres de marché – mais certainement pas toutes – sont inférieures aux tarifs réglementés, et que leur souscription permet de limiter un peu la hausse de la facture. Toutefois, les batailles judiciaires de ces fournisseurs visant à renchérir le prix de vente des tarifs réglementés, bien que fondées en droit, n’ont pu que brouiller leur discours de promoteurs d’une énergie moins chère. »

Il se défend également d’avoir prétendu que la concurrence était responsable de la hausse des factures, mais rappelle toutefois que « une partie de la hausse des tarifs réglementés de l’électricité est imputable à la hausse des coûts commerciaux d’EDF et des investissements dans les systèmes d’information des gestionnaires de réseaux, précisément justifiés par l’ouverture à la concurrence, comme l’a indiqué la Commission de régulation de l’énergie. »

Il insiste enfin sur le fait qu’il ne conteste en aucun cas l’ouverture des marchés de l’énergie, puisque c’est la loi, mais précise qu’il « continuera, en toute indépendance, à partager ses constats et ses propositions d’amélioration au bénéfice des consommateurs finals. »

Source : Médiateur de l’Energie

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.