Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Mesures d’urgence pour la filière photovoltaïque : « un peu de soleil » pour le SER

photovoltaïqueAprès les annonces récentes du ministère du développement durable concernant les mesures d’urgence pour le soutien de la filière photovoltaïque, les réactions des professionnels n’ont pas tardé. S’ils y voient tous une lueur d’espoir, « un peu de soleil » pour reprendre les propos du Syndicat des Energies Renouvelables (SER), ils émettent plusieurs bémols concernant les tarifs T5 et les délais des appels d’offres notamment.

Ainsi le SER, et plus précisément sa branche solaire, le SER-SOLER, se réjouit des ces annonces « convergentes avec les celles proposées par le Syndicat des Energies Renouvelables » , rappelant qu’elles constituent les premières mesures concrètes depuis plus de deux ans. Il regrette cependant la baisse de 20 % du tarif T5 (auquel sont éligibles les centrales au sol notamment), qui plus est, rétroactive au 1er octobre 2012. Ainsi, Arnaud Mine, Président du SER-SOLER précise :

Nous sommes satisfaits de la majorité des mesures annoncées aujourd’hui. Elles permettront à l’outil industriel de traverser la période à venir jusqu’aux conclusions du débat sur la transition énergétique dont nous espérons qu’elles fixeront un cap ambitieux à la filière photovoltaïque française. Le SER apportera des propositions précises pour la construction d’un nouveau modèle de développement du photovoltaïque dans notre pays.

Tous se rejoignent sur la baisse de 20 % du T5, mais d’autres voient dans le calendrier d’appels d’offres un sujet d’inquiétude. En effet, il n’offre que peu de perspectives à court terme, puisque la date limite de remises des offres se situe en septembre 2013 pour une annonce des lauréats en mars 2014. Thierry Mueth, président du Syndicat Enerplan y voit un délai trop lointain : « Avec un tel calendrier d’appels d’offres, on recommence à travailler à la fin du premier trimestre 2014. Ce calendrier reste trop long dans le cadre de mesures d’urgence. »

Même son de cloche chez les responsables d’entreprise qui compte pouvoir s’appuyer rapidement sur les mesures finales. Ainsi, Loïc De Poix, de MPO, précise : « Nous sommes très heureux de ces mesures d’urgence. Mais nous attendons aussi beaucoup des mesures finales du débat sur la transition énergétique pour construire sur le long terme. » Pascal Janot, PDG de Systovi, va dans le même sens :

Ces mesures sont un peu tardives mais elles vont dans le bon sens. Reste maintenant à les consolider dans les prochains mois. Nous avons beaucoup souffert des politiques de stop and go ces dernières années. Ces mesures répondent à l’urgence de la filière même si le doublement des volumes ne veut pas forcément dire doublement du marché. Nous nous réjouissons de la bonification Premium sur le Made in Europe. Autre fait marquant : Une Communication à nouveau positive sur le photovoltaïque.

Sources : SER, Tecsol

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.