Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Pour mieux dormir, ouvrez portes et fenêtres

Fenêtre ouverte la nuitSelon une étude néerlandaise, réalisée en fin d’année dernière, pour mieux dormir, il suffirait d’ouvrir portes ou fenêtres. L’étude révèle que le taux de dioxyde de carbone dans la pièce influence le sommeil : sa réduction favorise l’endormissement et une meilleure qualité du sommeil.

Le sommeil de 17 étudiants observé

Les chercheurs de l’université d’Eindhoven (Pays-Bas) ont mené une étude auprès de 17 étudiants volontaires en bonne santé et ne présentant aucun antécédent de trouble du sommeil. Pendant plusieurs nuits, ils ont dormi dans leur chambre habituelle, où différents capteurs avaient été posés : ils mesuraient la température, l’humidité et le taux de CO2 de la pièce. D’autres capteurs,  placés sous leur oreiller et détectant leurs mouvements et leurs réveils nocturnes, permettaient d’étudier leur sommeil, enregistrée par des actigraphes.

Les participants dormaient seuls et n’avaient pris ni excitant (café, thé), ni alcool avant d’aller dormir. Les chercheurs leur ont demandé d’alterner des nuits portes et fenêtres fermées et d’autres en ouvrant la porte ou la fenêtre. A leur réveil, ils devaient remplir un questionnaire pour évaluer la qualité de leur sommeil.

Baisse du CO2 = meilleur sommeil

Au bout de quelques nuits de test, tous les étudiants assuraient mieux dormir avec la porte ou la fenêtre ouverte, même s’il y avait un peu de bruit. Impression que confirme d’ailleurs les chercheurs au vu des enregistrements. Ils en expliquent ainsi la raison : « les pièces mieux ventilées présentant des niveaux plus bas de dioxyde de carbone (CO2) dans l’air, permettent un sommeil plus profond et plus efficace, avec moins de réveils au cours de la nuit. »

Ils ont ainsi constaté que le taux de dioxyde carbone était de 717 ppm (partie par millions) en condition pièce ouverte contre 1150 ppm en condition pièce fermée. L’humidité n’a par contre pas varié et la température était en moyenne de 19,7 °C, bien que légèrement plus froide dans les chambres ouvertes. La condition pièce ouverte réduirait le temps d’endormissement et amènerait à un gain de 2 heures de sommeil de qualité.

Sources : Le Soir, Medisite, Flair

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.