Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Mobilité durable : des guides pour passer à l’action

Pour que chacun à son niveau puisse agir en faveur de la mobilité durable, la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) de Nice-Côte d’Azur a publié deux guides, l’un à destination des employeurs, l’autre à destination des salariés et des étudiants, où sont rassemblées les informations sur les réglementations, dispositifs et aides pour passer à l’action. Ces guides représentent une mine de renseignements comme on aimerait qu’il en existe pour chaque région, tant les aides peuvent être diverses de l’une à l’autre.

mobilité durable

Encourager aux modes de transports alternatifs à la voiture individuelle

Par mobilité durable on entend l’ensemble des modes de transport alternatifs à la voiture individuelle en solo, l’usage des véhicules propres ou encore la limitation des déplacements. Les modes concernés sont le vélo classique ou assistance électrique, la trottinette, la marche à pied, les transports en commun, le covoiturage et les transports motorisés qui ont un impact faible sur l’environnement (véhicules électriques, GNV…).

L’objectif premier consiste bien sûr à diminuer les émissions de gaz à effet de serre et les polluants. Mais l’écomobilité contribue également à diminuer la congestion automobile, qui pénalise l’activité économique. Au niveau individuel, elle a aussi des effets très positifs sur la santé et peut réduire le coût des déplacements.

Le guide de la mobilité durable employeur

Le guide de la mobilité durable-Employeur contient les règlementations et tous les dispositifs et les aides en faveur d’une meilleure mobilité. Il commence par un rappel à la réglementation qui oblige les entreprises comprenant plus de 50 salariés sur le même site à intégrer la mobilité dans les négociations annuelles obligatoires (NAO) et de réaliser un Plan de Mobilité Employeur, sans oublier la communication auprès des salariés.

L’employeur doit encourager désormais l’utilisation des modes alternatifs en appliquant, dans le cas des transports en commun, le remboursement partiel des transports publics (a minima 50 % du trajet domicile/travail. Il peut aussi encourager le recours à d’autres modes de déplacement alternatif à la voiture individuelle (vélo, covoiturage…) en instaurant un forfait mobilité durable (facultatif). Le guide détaille également toutes les aides auxquelles il peut faire appel, au niveau national, ou régional (ici celles de la Région PACA et de la Métropole Nice-Côte d’Azur).

Le guide de la mobilité durable salariés/étudiants

Le guide de la mobilité durable pour les salariés et étudiants commence par un rappel sur les Zones à faibles émissions mobilité (ZFE-m) et les Zones de circulation différenciée (vignette CRIT’AIR) et les localise. Il passe en revue tous les dispositifs régionaux (et locaux) permettant d’utiliser à moindre coût les différents transports en commun de la Région, ainsi que les aides (souvent locales elles-aussi) que chacun peut obtenir pour se mettre à l’utilisation régulière du vélo pour se rendre à ses activités (acquisition mais aussi dispositif de bicyclettes en libre-service).

Il continue par un guide très complet des aides pour les véhicules électriques (et rétrofit) en expliquant comment localiser les emplacements des bornes de recharges, mais aussi comment en faire installer à domicile avec les aides de l’Etat. Le guide explique parallèlement les encouragements à la conversion des voitures actuelles (bioéthanol). Il se termine sur un chapitre détaillé sur le covoiturage et l’autopartage, accompagnés des outils numériques les favorisant.

Ces deux guides sont téléchargeables ici.

Source : CCI Nice Côte-d’Azur

Cet article a été écrit par : 

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Dans la même catégorie

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *