Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Mont Saint-Michel : une marinière pour la restauration du cloître

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

La restauration des monuments historiques coûte cher et récolter des fonds n’est pas chose facile. Pour aider au financement de la restauration du cloître de l’Abbaye du Mont Saint-Michel, le Centre des Monuments Nationaux (CMN) et les Tricots Saint-James s’associent  autour d’une opération inédite de produit-partage : la vente d’une édition limitée de marinières au profit de la conservation de « la Merveille. » Du 15 avril au 15 octobre 2017, les marinières « Abbaye du Mont Saint-Michel » seront en vente sur le réseau de distribution des tricots Saint-James, et dans trois librairies-boutiques du CMN.
Marinière Mont-Saint-Michel avec St James
D’ambitieux travaux de conservation du cloître s’engagent  cette année (restauration du jardin, étanchéité des galeries, révision de la couverture, nettoyage et traitement des sculptures des colonnades et des galeries…). Mais ce projet, qui doit durer 12 mois, est estimé à 2,2 millions d’euros. Parallèlement à l’appel à la générosité de tous, qu’a lancé le CMN sur sa plateforme de dons en ligne www.mapierrealedifice.fr  (il a déjà apporté une contribution à la somme de plus de 15 000 € et se poursuit afin de contribuer à la sauvegarde du patrimoine national et au rayonnement des richesses régionales), l’idée de cette opération inédite est née : le produit-partage.

Le choix de l’entreprise n’est pas un hasard  : Saint-James, situé à proximité du site en Basse-Normandie, a été reconnu « Entreprise du Patrimoine Vivant », un label d’Etat mis en place pour distinguer des entreprises françaises aux savoir-faire, artisanaux et industriels, d’excellence. Ce label réunit des fabricants attachés à la haute performance de leur métier et de leurs produits. « Partageant des valeurs communes, les « Entreprises du Patrimoine Vivant » concilient tradition et innovation, savoir-faire et création, travail et passion ; elles sont solidement ancrées dans leur territoire mais résolument tournées vers l’avenir et souvent bien présentes à l’international » précise Saint-James. L’entreprise, qui existe depuis 1889, s’est spécialisée dans des chandails marins, destinés à l’origine aux marins-pêcheurs et adoptés ensuite par de grands navigateurs puis des plaisanciers et des touristes.

L’entreprise a donc imaginé une marinière – emblème de la maison – en édition limitée qu’elle distribuera du 15 avril au 15 octobre 2017, dans son réseau de boutiques en France et à l’étranger (Corée, Etats-Unis et Japon). Unisexe, écru et marine, proposée en quatre tailles (S, M, L et XL), elle portera sur la manche gauche un tissage élégant, sobre et discret, reprenant la silhouette du Mont-Saint-Michel. Pour chaque marinière, vendue au prix de 45 €, Saint James s’engage à reverser 2,50 € (soit 5.6%) au Centre des monuments nationaux au profit du chantier de restauration du cloître. Le  CMN proposera également la marinière dans ses boutiques de l’abbaye du Mont-Saint-Michel, des alignements de Carnac et des tours de la Rochelle.

« Cette opération inédite s’inscrit dans la politique de mécénat territorial du Centre des monuments nationaux qui souhaite associer à ses projets des entreprises attachées au patrimoine culturel de leur région et soucieuses de l’attractivité de leur territoire. La mise en vente de ce produit-partage propose également au consommateur de devenir un véritable acteur de la conservation de l’abbaye du Mont-Saint-Michel » précise le CMN dans son communiqué.

Sources : CNM, Saint-James

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.