Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Nest crée un thermostat « intelligent » : l’énergie revue et corrigée par un des concepteurs de l’iPod

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Nest, le thermostat intelligent par un des concepteur de l'iPodLes thermostats permettent d’économiser de l’énergie en programmant des baisses de chauffage au moment des absences, tout le monde le sait. Encore faut-il que quelqu’un se donne la peine de le programmer, ou éventuellement de monter et de baisser manuellement la température au fur et à mesure des besoins. Mais même si vous le faites à heures régulières, aucune chance qu’ils retiennent lui-même vos heures d’absence. Alors, un thermostat « intelligent », capable de s’adapter seul à votre rythme de vie, d’augmenter ou de réduire le chauffage, et de le mettre à la bonne température au moment où vous en avez besoin, sans que vous ayez à le contrôler, voilà qui est une bonne idée.

Un des concepteurs de l’iPod, Tony Faddel, y a réfléchi et a quitté Apple pour fonder sa propre société, Nest. Partant de la constatation, simple mais réaliste, que les thermostats installés dans les foyers américains étaient partiellement, voire totalement inutiles parce que personne ne comprend leur fonctionnement (seulement aux Etats-Unis ?) et qu’il en résulte un important gaspillage d’énergie, il a donc conçu un thermostat « intelligent » qui apprend seul les habitudes du foyer en fonction des manipulations effectuées en tournant un seul et unique bouton. Il peut même se piloter à distance à partir d’un téléphone mobile.

En fait, s’il est tout simple à utiliser, il n’en est pas moins équipé, outre une multitude de capteurs, d’éléments logiciels relevant de l’intelligence artificielle. Et il apprend toujours : il apprend les habitudes de chacun, baisse automatiquement le chauffage la nuit ou aux heures d’absence de la journée, le « remonte » lorsqu’il « sait » que vous vous levez ou que vous rentrez chez vous. Il ne lui faudra que quelques jours pour connaitre les habitudes des habitants de la maison, qui la première semaine, n’auront qu’à tourner le bouton, lorsqu’ils souhaitent augmenter ou réduire la température. Et cela d’autant plus facilement qu’il est naturellement doté d’un système de détection de présence et comprend donc de lui-même qu’il faut baisser la température si personne n’est à la maison.

Esthétique, ergonomique et surtout très simple à utiliser, il ouvre la voie aux appareils de commande de l’avenir. Seul bémol, il n’est actuellement disponible qu’aux Etats-Unis (depuis le mois de novembre dernier), au prix de 249 $, et on ne sait pas quand il arrivera en Europe…

Sources : Nest, L’Informaticien, Marcelgreen, Tom’s Guide

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.