Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Nestlé se préoccupe des émissions de CO2 de ses salariés

Le centre de recherches et de développement de Nestlé à Beauvais ne manque certes pas d’idées pour faire économiser les émissions de gaz à effet de serre de ses salariés, du moins en apparence. Et par là même pour les maintenir en bonne forme physique… car les initiatives concernent pour la plupart les déplacements des salariés autant que leur santé.

velos chez Nestlé BeauvaisL’entreprise a ainsi loué une vingtaine de vélos, repeints pour l’occasion en « bleu glace », aux couleurs de la marque, qu’elle met à disposition de ses salariés pour effectuer les trajets domicile-travail. La direction explique :

Plus d’un salarié sur quatre habite à moins de cinq kilomètres du site industriel alors qu’ils sont 95% à prendre la voiture pour s’y rendre. Le centre R & D Nestlé a donc voulu faire de l’écomobilité un des symboles forts de son engagement en faveur de l’environnement, explique la direction de Nestlé. L’entreprise voulait ainsi encourager ses employés à recourir à des modes de déplacements non polluants.

L’initiative avait déjà été lancée dans différents sites de la société en Suisse, Nestlé y reconnaissait d’ailleurs explicitement se préoccuper de la forme de ses salariés :

Outre l’aspect écologique, ce plan de mobilité soutient deux autres objectifs stimulant le bien-être des employés: la convivialité et l’exercice physique.

Actuellement à Beauvais une dizaine de vélos ont trouvé preneurs, mais il est vrai que cette réalisation ne date que de cet été. Les salariés ne sont pas obligés de l’utiliser chaque jour, ainsi l’une d’entre eux reconnait s’en servir deux fois par semaine en moyenne, et y voit plutôt un moyen de faire un peu de sport.

Autre initiative du centre de Beauvais : un bocal, situé à l’accueil, affiche : « Un trajet aller-retour éco = une bille = 14 kg d’équivalent de CO2 ». Chaque salarié y dépose une bille de couleur différente, s’il a utilisé un mode de transport économique pour venir : une bille de verre blanche pour le covoiturage, une bleue pour la marche et une verte pour le vélo. L’entreprise calculera en fin d’année les économies de CO2 réalisées par ses employés.

Enfin l’encouragement aux activités sportives passe aussi par des petits cadeaux : chaque salarié qui prend l’engagement moral d’effectuer 10 000 pas par jour reçoit une casquette, un sac à dos et un podomètre. Sont comptabilisés et convertis en pas les kilomètres parcourus à vélo, les longueurs de piscine ainsi que les heures passées à faire de la gymnastique avec les collègues. Tout un programme de remise en forme en quelque sorte !

Sources : Le ParisienNestlé Suisse SA

 

 

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.