Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Neutralité carbone : l’engagement de Total pour l’horizon 2050

Neutralité carbone pour Total en 2050Sous l’influence de l’initiative Climate Action 100+, Total annonce se doter d’une nouvelle ambition climat, afin d’atteindre la neutralité carbone à l‘horizon 2050. Sans se désengager du pétrole et du gaz, le groupe a pour ambition de développer la production d’électricité renouvelable. Il déclare prendre désormais en compte l’ensemble de ses activités mondiales, jusqu’à l’utilisation de ses produits, pour diminuer ses émissions de CO2.

Climate Action 100+

« En phase avec l’objectif de neutralité carbone de l’UE, Total s’engage à devenir une entreprise à zéro émission nette en Europe d’ici à 2050 », c’est par ces mots que débute le communiqué du groupe pétrolier, qui se réfère à l’initiative Climate Action 100+, lancée en 2017 au cours du One Planet Summit.

Climate Action 100+, qui regroupe désormais plus de 450 investisseurs, se donne pour mission d’inciter et de peser sur les grands émetteurs de gaz à effet de serre de l’économie mondiale. Cela, pour que ces derniers mettent en pratique leurs opportunités de transition vers une énergie propre et respectent ainsi l’Accord de Paris acté lors de la COP21. Les investisseurs de l’initiative demandent aux entreprises d’améliorer leur gouvernance sur le changement climatique, de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre et de renforcer leur communication financière liée au climat.

La neutralité carbone pour 2050

Ce que n’avait pas réussi à obtenir la résolution d’une faible partie de ses actionnaires en vue de l’Assemblée générale du 29 mai, rejetée avant d’être examinée, est finalement venu d’une autre source. Le groupe pétrolier se déclare donc en phase avec l’objectif de l’Union Européenne. Il annonce son ambition d’atteindre la neutralité carbone (Net Zéro) « pour l’ensemble de ses activités mondiales, depuis sa production jusqu’à l’utilisation par ses clients de ses produits énergétiques vendus ». Une nouveauté pour le groupe qui ne se déclarait pas concerné par les émissions de gaz à effet de serre « générées par la consommation des produits par des clients » (déclaration de son PDG, Patrick Pouyanné, dans un entretien à HEC Magazine, en début d’année).

Dans ce but, il déclare suivre trois axes :

  1. Un objectif de neutralité carbone (Net Zéro Emissions) pour les opérations mondiales de Total en 2050 ou avant,
  2. Un engagement de neutralité carbone (Net Zéro Emissions) en Europe pour l’ensemble de sa production et des produits énergétiques de Total utilisés par ses clients en 2050 ou avant,
  3. Une ambition de réduction de 60% ou plus de l’intensité carbone moyenne des produits énergétiques de Total utilisés dans le monde par ses clients d’ici 2050 (moins de 27,5 g CO2/MJ) avec des étapes intermédiaires de 15% en 2030 et de 35% en 2040.

Plus d’investissements dans les énergies renouvelables

Le groupe a l’ambition de devenir un groupe multi-énergie. A côté du pétrole et du gaz, qu’il n’abandonne pas, il veut produire de l’électricité bas carbone et se tourner vers des solutions de neutralité carbone dans le cadre d’une stratégie intégrée. Il estime que cela représente « un avantage compétitif créateur de valeur à long terme pour ses actionnaires ».

Une stratégie déployée depuis 2015, selon le géant pétrolier, et qui apporte déjà des résultats concrets « puisque Total est le leader parmi les majors pétrolières en matière de réduction de l’intensité carbone moyenne des produits énergétiques vendus (scope 3) avec une baisse de 6% déjà réalisée depuis 2015 ».

Total confirme par ailleurs son objectif d’avoir une capacité brute de génération électrique à partir de renouvelables de 25 GW en 2025. Il déclare allouer « aujourd’hui plus de 10% de ses Capex à l’électricité bas-carbone, niveau le plus élevé parmi les majors ». Il veut enfin porter « la part de ses investissements dédiés à l’électricité bas-carbone pour atteindre 20% d’ici 2030 ou plus tôt ».

Sources : Total, Déclaration conjointe Total/Climate Action 100+

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.