Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Noël aux Etats-Unis : plus d’énergie consommée pour les illuminations qu’en Ethiopie en un an !

Illuminations Rockfeller centerLes chercheurs d’un groupe de réflexion américain, le Center for Global Development, ont calculé que la consommation d’électricité consacrée aux décorations de Noël et des fêtes de fin d’année aux Etats-Unis était supérieure à la consommation d’un pays comme l’Ethiopie en un an. Les illuminations des villes, maisons et autres sapins pèsent plus lourd que celle de bien des pays à faibles revenus.

En effet, les illuminations pendant la période des fêtes aux Etats-Unis consomment environ 6,63 milliards de kilowattheure, soit plus que la consommation électrique annuelle du Salvador (5,35 milliards de kWh), de l’Ethiopie (5,30 milliards de kWh) ou encore de la Tanzanie (4,81 milliards de kWh). Les deux auteurs de l’étude, Todd Moss et Priscilla Agyapong, sont arrivés à cette conclusion en croisant les données du département de l’énergie américain en 2008 avec celles de la Banque Mondiale. Ce qui rend ces chiffres d’autant plus choquants, c’est que par ailleurs 600 millions de personnes n’ont pas accès à l’électricité en Afrique.

Et pourtant, ces 6,63 milliards de kilowattheure (soit l’équivalent de la consommation de 14 millions de réfrigérateurs) ne représentent « que » 0,2 % de la consommation annuelles d’énergie du pays. Si l’énergie utilisée par les ménages américains ne pèse en moyenne que pour un quart dans la consommation d’énergie totale des Etats-Unis, l’éclairage représente 14 % de leur utilisation de l’électricité. A titre de comparaison, le poids des ménages est particulièrement faible en Corée du Sud (14%) dans l’échantillon de 31 pays des auteurs de l’étude, établi avec des données des Nations Unies, et il est particulièrement fort au Ghana (57%), selon leur blog. Le Canada se situe lui à peu près dans la moyenne avec 28%.

Selon ces chercheurs, « Pour le dire autrement, 70% de l’électricité est utilisée en dehors des domiciles dans des zones commerciales et industrielles. » Ils en concluent que les ménages ne peuvent être « qu’un élément » d’une stratégie efficace pour réaliser des économies d’énergie.

Sources : France-Soir, Consoglobe

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.