Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Oui pub entre en phase d’expérimentation

894 000 tonnes de papier ont été utilisées – ou gaspillées ? – en 2019 pour des imprimés publicitaires non adressés, qui bien souvent finissent directement à la poubelle sans être lus. Pour limiter ce gâchis, la loi Climat et Résilience prévoit l’expérimentation du dispositif Oui pub. Ce dispositif interdit la distribution d’imprimés publicitaires dans toute boîte aux lettres n’affichant pas la mention Oui pub.

Oui pub

Une mesure anti-gaspillage

Des imprimés non-adressés (c’est-à-dire ne portant ni nom ni adresse et destinés à être distribués dans le plus de boîtes aux lettres possibles), chacun en reçoit des dizaines par semaine. Depuis 2004, la seule façon de les refuser est d’apposer une affichette « Stop pub » sur sa boîte. Si cet autocollant permettait de ne plus être envahi de prospectus en tout genre (encore que…), l’affichette « Oui pub », apposée sciemment, indiquera a contrario les boîtes aux lettres les acceptant. Et devrait encourager les professionnels à limiter les tirages de ces millions d’imprimés…

Pour mener l’expérimentation sur ce dispositif, 14 collectivités ou groupements de collectivités territoriales volontaires ont été retenus. L’expérimentation se fait en deux phases. La première, débutée le 1er mai 2022, a consisté en une information des habitants et des entreprises des territoires et distribution de l’autocollant Oui pub.

Oui pub en expérimentation pour 3 ans

Pour 11 de ces collectivités, la seconde phase d’expérimentation a commencé le 1er septembre – les trois dernières les rejoindront le 1er décembre de cette année. Dès cette date, seuls les ménages ayant apposé l’affichette Oui pub sur leur boîte aux lettres. Cette phase d’expérimentation se déroulera pendant 3 ans (2022-2025) et concernera 2,5 millions de personnes environ.

A l’issue de cette phase, un comité de pilotage et d’évaluation rédigera un rapport. Il évaluera l’impact de l’expérimentation sur la production et le traitement des déchets papier, ses conséquences sur l’emploi sur les secteurs d’activité concernés, sur les comportements des consommateurs, mais aussi sur les éventuelles difficultés de généralisation d’une telle mesure. Ce rapport, présenté au Parlement, permettra de décider si le Oui pub doit être généralisé dans toute la France.

Autrement dit, l’affichette Stop pub a encore un bel avenir devant elle dans la quasi-totalité des régions de France, car ce n’est pas avant un certain nombre d’années que la décision de généralisation du Oui pub sera prise…

Sources : Ministère de la Transition écologique, Service Public

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.