Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Pas de problème d’approvisionnement électrique cet hiver selon RTE

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Réseau de Transport d’Electricité (RTE) prévoit que les besoins électriques de la France seront satisfaits pour l’hiver 2015-2016, même si les marges de sécurité diminuent par rapport à l’hiver dernier. Pour les maintenir suffisantes, la France pourra compter sur une plus grande disponibilité du parc nucléaire, le développement des énergies renouvelables, les offres d’effacement et les économies d’énergie. En cas d’importante vague de froid, grâce aux interconnexions, les capacités de production du réseau européen pourront être mises à contribution.
marges en cas de vague de froid
RTE prévoit une consommation de 222 TWh entre mi-novembre et fin mars, et situe la pointe à 84 700 MW en janvier : autrement dit, une consommation similaire à celle de l’année dernière. Les besoins seront assurés grâce à une meilleure disponibilité du parc nucléaire jusqu’en février, qui avec le développement des énergies renouvelables (éolien et photovoltaïque), permettra de compenser en partie ma fermeture de 1 250 MW de centrales thermiques au charbon qui ne respectaient plus les contraintes environnementales. Mais aucune fermeture de groupes au fioul ni mise sous cocon de Cycle Combiné Gaz n’est envisagée.  Les parcs éoliens et photovoltaïques, avec un total cumulé de 1 700 MW supplémentaire contribuent plus fortement, malgré leur intermittence, à la couverture des besoins français.

Par contre, l’offre sera inférieure à l’hiver précédent  à partir de février, à l’image de l’hiver dernier. Mais l’offre d’effacement de consommation auprès des clients industriels a progressé de plus de 10 % en un an, pour atteindre 3 400 MW, malgré la disparition progressive des volumes d’Effacement Jours de Pointe (EJP), liée à la fin des tarifs jaune et vert (-750 MW à partir du 01/01/2016 : « Toutefois, cette baisse des effacements tarifaires historiques sera compensée par l’Appel d’Offres Effacements 2016 lancé par RTE. En effet, cet appel d’offres devrait voir une augmentation du volume d’effacements activable à partir du 1er janvier 2016 (…). Ainsi, le volume total d’effacements disponibles cet hiver sera en progression par rapport à l’hiver dernier. »

Par ailleurs, les mesures d’efficacité énergétique commencent à porter leurs fruits et permettent de contenir la croissance de la consommation résidentielle. RTE table sur 2 TWh d’économies sur l’ensemble de l’hiver (soit la consommation de 100 000 foyers). Ainsi, la généralisation des lampes basse consommation diminue de 3 000 MW la pointe de 19 heures (l’équivalent de la consommation d’une ville comme Bordeaux).

Enfin, en cas de vague de froid intense, (6° à 8° de moins que les normales de saison), les niveaux d’importation nécessaires pour couvrir la consommation pourraient atteindre 6 400 MW en janvier puis février, ce qui reste compatible avec les capacités d’importation avec les capacités d’importation du réseau électrique français.

D’autre part, pour les régions Bretagne et PACA, victimes d’une fragilité historique d’acheminement électrique, RTE met en place des « filets de sécurité » pour assurer l’approvisionnement électrique. Celui de la région PACA a été inauguré en avril 2015, celui de Bretagne interviendra d’ici 2017. En parallèle, l’entreprise poursuit dans ces deux régions ses initiatives en matière de maîtrise de la demande d’énergie à travers la démarche éco-citoyenne Ecowatt : un appel à la modération de la consommation électrique pourra être lancé à partir du site internet d’information Ecowatt.

Source : RTE

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Les derniers articles

Abonnez-nous au blog !

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.