Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Payé pour économiser de l’énergie, qui dit mieux ?

Les Américains se sentent peu concernés par les économies d’énergie. Aux Etats-Unis, selon l’Agence Américaine de Protection de l’Environnement, 17 % des gaz à effet de serre sont induits par la consommation des ménages : chauffage, climatisation, électricité, mais aussi traitement des déchets. Cela représente au total 4 tonnes équivalent CO2 par personne et par an. Mais certaines entreprises souhaitent  encourager les particuliers à maîtriser leur consommation en développant des idées intéressantes.

Crédits carbone à vendre

MyEex, par exemple, courtier en énergie installé à White Plains (état de New-York), a créé un système permettant à des entreprises d’acheter des crédits d’émission de carbone, non pas à d’autres entreprises, mais à des particuliers qui font des économies d’énergie. Le courtier prend bien entendu une commission au passage… Ainsi le premier crédit a été vendu en janvier d’un montant de 21,50 $, dont 4,30 $ de commission. Il fallait y penser : si beaucoup  de particuliers acceptent de jouer le jeu –  et 2000 ménages ont déjà signés avec MyEex – cela pourra avoir un impact réel sur les émissions de gaz à effet de serre, et le courtier s’enrichira au passage ! MyEex cherche actuellement à faire certifier son système.

Le produit de la vente du premier crédit carbone, en janvier, a été récupéré par un ménage de Pennsylvanie, qui, apprenant que leur compagnie d’électricité envisageait d’augmenter ses tarifs de 30 à 40 %, a décidé de prendre le taureau par les cornes : remplacement de toutes les ampoules par des lampes basse consommation, débranchement de tous les appareils électriques non utilisés et installation de panneaux solaires sur le toit de leur maison ! Un investissement de 58 000 $ quand même… Amorti selon eux en 6 ans, grâce au système de crédits d’impôt qui réduit des 2/3 le coût des investissements et aux économies réalisées : leur facture mensuelle d’énergie étant passé de 120 $ à 0 !

MyEex n’en est pas à son coup d’essai : l’entreprise avait déjà lancé Recycle Bank dans une vingtaine d’états (et en Grande Bretagne), système qui permet d’accumuler des points en triant ses déchets, points échangés ensuite dans des magasins.

Économies d’énergie contre récompense

Autre initiative : celle de Earth Aid (voir leur site, en anglais) à Washington qui accorde à ses membres des points en fonction des économies d’énergie réalisées. Ces points sont ensuite échangés par exemple contre des cours de yoga, des séances d’hydrothérapie, des vêtements bio pour enfants ou encore un bon de 25 $ pour manger dans un restaurant chic de Washington qui ne propose que des produits bio. 160 entreprises se sont associées à Earth Aid pour proposer des récompenses.facture énergie

Earth Aid a travaillé deux ans pour mettre au point un système servant à analyser les factures des compagnies énergétiques. Depuis, l’entreprise propose un service consistant à surveiller les factures des personnes qui le désirent et à leur envoyer un courriel pour les prévenir quand elles consomment trop. Et ça marche : des milliers de personnes surveillent ainsi leur consommation d’énergie par son intermédiaire. Ainsi l’occupante d’un appartement new-yorkais reconnaît qu’elle n’avait pas conscience de sa consommation d’énergie avant d’avoir adhérer à ce système et trouve finalement facile de faire des économies.

Ces expériences démontrent qu’en faisant prendre conscience à chacun de sa consommation électrique, et de la possibilité d’agir sur ses factures en l’accompagnant dans une démarche de maîtrise de l’énergie, il est possible de l’amener à réduire ses dépenses énergétiques de manière substantielle.

Sources :  AFP, Maxisciences

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.