Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Planet-Score, une proposition d’affichage environnemental des produits alimentaires

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

La loi relative à la lutte contre le gaspillage alimentaire et à l’économie circulaire prévoit une expérimentation de 18 mois pour définir, d’ici fin 2021 ou début de 2022, un affichage environnemental destiné aux produits alimentaires. Une première proposition a vu le jour avec l’Eco-Score. L’Itab (Institut technique de l’agriculture bio) et ses partenaires (Sayari et Very Good Future) proposent à leur tour le Planet-Score.

Planet-Score

Un socle : Agribalyse et son ACV

L’Ademe et l’Inrae (Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement) ont élaboré un indicateur, Agribalyse, qui s’appuie sur la méthode de l’analyse du cycle de vie (ACV). Mais il présente ses limites et sous-évalue notamment l’impact des pesticides sur la biodiversité et la santé humaine. Conscients de ces lacunes, les pouvoirs publics ont lancé un appel à projets au début de cette année pour y remédier. D’où différentes propositions, dont le Planet-Score.

Basé sur l’ACV (analyse du cycle de vie), le Planet-Score proposé par l’Itab intègre « les avancées scientifiques récentes sur les impacts des pesticides sur la santé et l’environnement, les impacts des pratiques sur le climat et la biodiversité et synthétise cette évaluation multicritère dans un score composite, intuitif et visuel, en phase avec les attentes des consommateurs ».

Des critères supplémentaires pour le Planet-Score

L’Itab propose une méthode permettant à la fois une différenciation entre les catégories de produits (exemple : viande vs pomme) et en intra catégorie (différents types de pommes, produites selon différents modes de production). Elle reste fondée sur un « socle de base » ACV, mais est complétée par un certain nombre d’indicateurs complémentaires. Ceux-ci reflètent des impacts peu, pas ou mal couverts actuellement en ACV (pesticides, climat, biodiversité et bien-être animal).

L’information consommateur est fournie par Planet-Score sous un format composite, avec l’affichage de quatre indicateurs en plus d’un score agrégé. Les études qualitatives réalisées en magasin, en enseignes bio et conventionnelle, et l’étude quantitative menées auprès d’un échantillon de 1000 personnes représentatif de la population française ont montré que ce format répondait aux attentes de transparence et d’information sur des critères clés pour les consommateurs. De ce fait, il active des leviers puissants en termes de changements de comportements et très supérieurs à ceux d’un score environnemental unique.

Concernant le logo du Planet-Score, l’Itab propose d’afficher une note globale – de A (la meilleure) à E (la moins bonne) – détaillée par trois « sous-notes » : pesticides, biodiversité et climat. Une quatrième évaluation, basée sur les recommandations élaborées par le CIWF (ONG pour un élevage durable), porte sur le respect du bien-être animal.

Source : Itab

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.