Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

PNGMDR : la gestion des déchets radioactifs en débat

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

PNGMDRLe débat public sur le 5ème programme national de gestion des matières et déchets radioactifs (PNGMDR) s’est ouvert par une réunion de présentation le 17 avril. Longtemps retardé (il avait été annoncé en mars 2018), il porte sur les années 2019 à 2021. La Commission Nationale du Débat Public (CNDP) vient de mettre en ligne son calendrier.

Un programme d’importance nationale

Le PNGMDR constitue un outil de pilotage pour gérer les matières et déchets radioactifs de façon durable. Il doit prendre en compte le respect et la protection de la santé des personnes, la sécurité et l’environnement. A noter : l’autorité indépendante que constitue la CNDP est saisie cette fois sur un programme et non sur un projet.

Depuis 2016, une ordonnance prévoit en effet que la CNDP soit saisie de tous les plans et programmes d’importance nationale et décide des modalités d’organisation et de participation du public. C’est dans ce cadre que les enjeux de cette 5ème édition du PNGMDR sont aujourd’hui proposés au débat.

PNGMDR

Six mois de débats

Cette consultation s’achèvera le 25 septembre 2019. Pendant ces six mois, la Commission va organiser des réunions publiques généralistes dans 4 métropoles régionales (Lille, Rennes, Bordeaux et Strasbourg), ainsi que 16 rencontres autour de plusieurs thématiques.

De nombreux sujets vont y être traités. Certains ont trait à la gestion des différentes catégories de matières et de déchets radioactifs, avec les choix possibles en matière d’entreposage et de stockage. D’autres sont liés au cycle du combustible ou à des questions transversales (éthique, sécurité, protection de l’environnement, transports des substances radioactives, etc.).

Les débats porteront sur « l’ensemble de la politique française sur la gestion des matières et déchets radioactifs », a expliqué Isabelle Harel-Dutirou, présidente de la commission particulière du débat. « Mais en réalité, il y a quelque chose de plus profond derrière cela : des enjeux éthiques. Quels choix faisons-nous pour les générations futures ? »

Plusieurs modalités de participation

Plusieurs associations ont par avance refusé de participer à ce débat public (Sortir du nucléaire, Burestop, Mirabel-Lorraine nature environnement), principalement en raison de leur opposition au projet Cigéo (projet de stockage géologique profond des déchets nucléaires de haute activité à vie longue, à Bure dans la Meuse).

Sur la page du Débat Public consacrée au PNGMDR, il est possible de déposer un avis, une contribution ou une question. Les collectivités, entreprises, associations peuvent également y proposer un cahier d’acteurs ou rédiger un avis. De nombreux documents sur le PNGMDR y sont disponibles et des vidéos réalisées par le CNDP y présentent également le débat public et ses enjeux.

Sources : CNDP, AEF-Info

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Une réponse sur “PNGMDR : la gestion des déchets radioactifs en débat”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.