Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Pollution : 3 villes françaises dans les 100 villes les plus polluées du monde

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Une étude, menée par Utility Bidder, entreprise anglaise spécialisée dans la distribution d’énergie aux particuliers, classe les 100 villes les plus polluées au monde. Trois critères ont été principalement pris en compte : les émissions de particules fines, la mauvaise qualité de l’air et les embouteillages importants. Et trois villes françaises apparaissent dans ce palmarès, Paris en tête bien qu’en 39ème position.

Lima, Pérou

L’Amérique du Sud sur les 3 premières marches du podium de la pollution

Les résultats de cette comparaison classe l’Amérique du Sud sur les trois premières marches du podium. Le grand « vainqueur » de la pollution n’est autre que Lima (Pérou). La capitale péruvienne est suivie de Bogota (Colombie) et Santiago (Chili), qui ne respirent guère mieux. On trouve l’Europe à la 4ème place, représentée par Rotterdam (Pays-Bas). Puis Mexico (Mexique), Jakarta (Indonésie), Las Vegas (Etats-Unis), Taoyuan et Kaohsiung (Taïwan) et Hamilton (Canada) complètent ce top 10.

Paris se classe à la 39ème place et ne fait pas mieux que Philadelphie (39ème ex-aequo). Si la capitale française fait (légèrement) mieux que Tokyo (13ème), Los Angeles (16ème), Athènes et Dublin (21ème ex æquo) ou encore New York (27ème), elle se classe plus mal, côté pollution, que Montréal (45ème), Londres (53ème), Rome (63ème) ou encore San Francisco (67ème).

Paris, ville polluée, mais pas la seule en France

Les bouchons en représentent la principale cause. Paris affiche un taux de 32 % de congestion automobile, c’est-à-dire autant que Rio de Janeiro (Brésil), placée pourtant en 26ème position. Un taux à comparer avec celui de Mexico (39 %), 5ème ville la plus polluée du monde. Mais les émissions de CO2 par habitant sont particulièrement faibles, avec un indice de 2 (identiques à Oslo, en Norvège). En ce qui concerne la qualité de l’air, Paris se situe plutôt bien, en obtenant la note de 27 alors que Lima, ville la plus polluée du monde, affiche 187.

Quant aux deux autres villes françaises qui figurent dans ce classement, il ne faut pas les chercher vers de nos grandes métropoles comme Lille, Lyon ou Marseille. La pollution n’y est pas pire qu’ailleurs apparemment, puisqu’elles n’apparaissent pas dans le classement. C’est en effet Nice qui arrive en 42ème position ! En cause la aussi, un taux d’embouteillage assez important (25 %) et une qualité de l’air très moyenne. La préfecture des Alpes-Maritimes devance de peu Washington ou Détroit (Etats-Unis, 45ème et 47ème).

Après Nice, Nancy

Enfin la troisième ville française de ce classement se situe dans la Région Grand-Est. Il s’agit de Nancy, qui apparaît à la 86ème place, ex-aequo avec Copenhague (Danemark). La pollution engendrée par la congestion des routes est de 18 %, la qualité de l’air est similaire à celle de Bâle, en Suisse. Mais les émissions de CO2 sont plus fortes que celles de Nice. La pollution s’y trouve donc pire qu’à Madrid (89ème) ou Turin (96ème).

Enfin, Reykjavik (Islande, 100ème), Ravenne (Italie) et Aarhus (Danemark) terminent ce classement. Elles affichent un taux de congestion des routes compris entre 20% et 14%, une émission de CO2 par habitant très faible avec un indice compris entre 0 et 2,8 et surtout, une qualité de l’air bien supérieure.

Sources : Bien public, Actu Paris

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.