Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Pour voyager responsable : le Guide du Routard du Tourisme Durable

Guide du routard Tourisme Durable

Voyager responsable est accessible à tous, et inutile pour cela de prévoir un budget supérieur à un voyage classique : c’est ce que s’attache à nous montrer le Guide du Routard du Tourisme Durable, dont l’édition 2010-2011 vient de paraître.

Pour sa troisième édition, le Guide du Routard du Tourisme Durable continue à s’appuyer sur l’expertise de ses partenaires : Voyages SNCF.com, l’ADEME et le Comité 21.  Cette année, il se concentre sur la France et enrichit son édition de 70 nouvelles adresses. La sélection qu’il propose concerne à la fois tous les budgets et toutes les régions.

Œuvre collective bien sûr, mais sous la houlette de Pascal Languillon, son rédacteur, qui connaît bien la question puisqu’il dirige l’Association Française d’Ecotourisme. L’équipe a sélectionné des initiatives sur leur mobilisation pour un tourisme responsable et maîtrisé, et a retenu des propositions innovantes et originales en veillant à leur répartition géographique. Toutes les régions y sont donc représentées.

On retrouve au sommaire des définitions pour mieux comprendre les notions de tourisme durable, solidaire, responsable, écotourisme, les labels et les chartes, mais aussi les références de tous les hébergements labellisés par l’écolabel européen (hôtels et campings), ainsi que les coordonnées des tours opérateurs qui cherchent à promouvoir une autre façon de voyager responsable. L’ATES (Association pour le Tourisme Equitable et Solidaire) est là, bien entendu, mais aussi tous les nouveaux acteurs qui se sont engagés sur cette voie. On y retrouve l’association ATR (Agir pour le Tourisme Equitable) qui a, quant à elle, créé un label reconnu par l’Etat et délivré sur des contrôles de gestion environnementale et d’implication des populations locales dans les projets touristiques.

Plaisirs de la table, plaisirs de la découverte, tout y est. Le guide recense des restaurants bio et équitables, mais aussi toute sorte de sites qui font de sérieux efforts et qu’il est bon d’encourager. Ainsi, des villages de vacances écologiques s’équipent de maisons en bois produit localement, de capteurs solaires pour l’eau chaude et traitent les eaux usées grâce à des plantes aquatiques. Des hôtels installent des panneaux solaires sur leur toit et récupèrent les eaux de pluie. Les campings ne sont pas en reste et s’équipent de composteurs, de limiteurs de débit d’eau et de lampes économiques. Sans parler des chambres d’hôtes aménagées sur des exploitations agricoles et qui conjuguent écorénovation ou écoconstruction et consommation de produits bios.

Le touriste, soucieux de réduire ou tout au moins de mieux contrôler son impact sur l’environnement, peut ainsi y trouver une foule d’informations utiles et partir à la découverte d’autres activités de vacances, sans pour autant se ruiner.

Le Guide du Routard du Tourisme Durable est en vente sur notre boutique Eco CO2 (en partenariat avec Amazon).

Sources : France Matin, Cdurable, l’ADEME

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Une réponse sur “Pour voyager responsable : le Guide du Routard du Tourisme Durable”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.