Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Pourquoi nos horloges électriques retardent-elles ?

Méfiez-vous si vous basez l’heure de votre départ sur celle affichée par votre radioréveil ou votre four, vous risquez d’être en retard de plus de 6 minutes ! En cause : le Kosovo et la Serbie… qui injectent trop peu d’énergie dans le réseau interconnecté d’Europe continentale. En quoi cela peut-il affecter les horloges branchées sur le courant électrique ? Une histoire de temps synchrone… Explications.

Carte du réseau interconnecté

Une fréquence moyenne de 49,996 Hz depuis mi-janvier

Le système d’alimentation électrique d’Europe continentale est constitué d’une grande zone synchronisée qui s’étend de l’Espagne à la Turquie et de Pologne aux Pays-Bas.et englobe au total 25 pays. La fréquence de ce réseau a une valeur moyenne de 50 Hertz (Hz). C’est le gestionnaire de réseau suisse, Swissgrid, qui est chargé de la surveiller.Mesure de féquence de Swissgrid

Or, depuis la mi-janvier, le réseau connaît un écart durable de cette moyenne : la valeur moyenne calculée est de 49,996 Hz. La zone de contrôle de Serbie, Macédoine et Monténégro (le bloc de réglage SMM) est à l’origine de cet écart, et plus précisément le Kosovo et la Serbie. Trop peu d’énergie est injectée dans le réseau dans ce bloc : l’énergie manquante s’élève actuellement à 113 GWh, Selon l’Entso-e, l’association des gestionnaires de réseaux des 25 pays d’Europe continentale.

Plus de 6 minutes de retard

Horloge de fourLes fluctuations de fréquence sont minimes et n’ont pas de répercussions notables sur la sécurité de l’approvisionnement. Mais comme elles sont durables, il en résulte un écart de temps synchrone dans le réseau interconnecté européen, qui s’accumule et atteint désormais plus de 6 minutes.

Le temps synchrone est une mesure de temps basée en Europe sur la fréquence du réseau standard de 50 Hz : 50 pulsations du courant alternatif correspondent à une seconde de temps synchrone. Les “secondes” durent plus ou moins longtemps selon la fréquence. Avec une fréquence inférieure à 50 Hz, les 50 pulsations durent un peu plus longtemps, les horloges prennent du retard.

Les horloges des radioréveils, fours et autre programmation de chauffage branchées sur l’électricité (contrairement aux montres à quartz) sont ainsi basées sur la fréquence du système électrique et l’utilisent comme métronome.

Pour quand le retour à la normale ?

Selon l’Entso-e, le retour à la normale se fera en plusieurs étapes : la première consiste à faire cesser ces écarts de fréquence – ils doivent revenir à la normale dans la semaine. La seconde consiste à compenser la quantité d’énergie manquante. ET là aucun calendrier n’est fixé et le retour à la normale pourrait prendre plusieurs semaines.

En effet, afin d’équilibrer à nouveau le temps synchrone, il faut injecter de l’énergie supplémentaire dans le réseau durant plusieurs semaines, cela sera fait dès l’entrée en vigueur d’un accord encore à venir.

Comment la politique des Balkans influe sur nos horloges…

Car il existe une dimension politique, qui dans ce cas impacte directement le système électrique. Cela provient de désaccords politiques entre Serbes et Kosovars. Le Figaro l’explique ainsi :

À l’origine de cette perturbation, un différend politique. (…) Selon nos informations, le Kosovo souhaite rejoindre le groupe européen des gestionnaires d’électricité et espère ainsi utiliser la baisse de sa production comme un moyen de pression politique. De son côté, la Serbie, faisant partie de la même zone du réseau européen, est supposée augmenter sa production pour compenser cette perte. Mais elle refuse de le faire, en raison des rivalités politiques et historiques qui les opposent.

Quoiqu’il en soit, l’Entso-e demande aux gouvernements européens et nationaux d’intervenir rapidement pour élaborer des solutions durables.

Sources : SwissgridEntso-e, Le Figaro

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.