Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Précarité énergétique et CEE : Quels sont les programmes labellisés ?

précaritéL’arrêté du 9 novembre du Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer, concernant la précarité énergétique et le dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE) est paru au Journal Officiel du 1er décembre. Il porte validation de 12 programmes d’accompagnement en faveur des économies d’énergie pour des ménages modestes et très modestes. Nous avons déjà vu dans ces pages que MAGE (Mesurer et Accompagner pour Garantir des Economies d’énergie), porté par Solinergy et Eco CO2 en faisait partie. Mais quels sont les onze autres et sur quels aspects particuliers portent-ils ? Voici quelques éléments de réponse.

  • ANAH : Accompagnement des copropriétés préparant une décision de rénovation énergétique (1,4 TWh cumac)

Il vise à accompagner 700 copropriétés fragiles désireuses d’engager des travaux de rénovation énergétique par une mission d’aide à la maîtrise d’ouvrage : une aide à la décision, à la finalisation du programme de travaux et à accompagnement des copropriétaires dans le financement.

  • Société Economies d’Energie : CLEO (Communauté Locale d’EcO-citoyens, 1 TWh cumac)

CLEO vise à sensibiliser aux enjeux des économies d’énergie, via les éco-comportements, 130 000 ménages en situation de précarité énergétique dans le parc social, par la mise à disposition d’une plateforme Web ludique destinée aux bailleurs sociaux et à leurs locataires et la mise en place d’une stratégie Web et physique pour animer le programme et encourager de nouvelles dynamiques locales sur ces sujets.

  • Engie : Eco-gestes solidaires (105 GWh cumac)

Ce programme vise à sensibiliser et conseiller des ménages bénéficiant des tarifs sociaux ou du chèque énergie sur la maîtrise des consommations d’énergie : il prévoit 11 500 accompagnements individuels et 400 ateliers collectifs d’ici fin 2017, au travers de 80 associations de médiation sociale.

  • Engie Home Services : Eco-gestes durables  (1,3 TWh cumac)

Ce programme veut sensibiliser et conseiller 278 000 ménages à l’occasion de l’entretien annuel de leur chaudière (éco-gestes, caractérisation du rendement de la chaudière, évaluation des résultats).

  • Habitat 29 : Mettons nos énergies au service des locataires (400 GWh cumac)

Il s’agit d’un service innovant proposé à 7 000 ménages pour les sensibiliser aux enjeux énergétiques, qui permet un accompagnement déployé par des équipes de proximité, construit à partir d’un service distant et d’un accompagnement personnalisé afin que le locataire suive et maîtrise ses dépenses énergétiques.

  • La Poste : DEPAR (1,5 TWh cumac)

L’objectif du programme « Diagnostics Energétiques Pour Accompagner à la Rénovation » (DEPAR) est la détection de 200 000 ménages et leur sensibilisation aux enjeux de la rénovation énergétique, par le passage chez le particulier d’un facteur : le ménage identifié bénéficie d’un diagnostic énergétique et de l’installation d’un thermostat programmable si c’est possible, ainsi que d’un kit de sensibilisation aux économies d’énergie et de la définition d’un projet de rénovation intégrant données techniques et financières.

  • Sonergia : ECORCE (650 GWh cumac)

Le programme vise à réduire la consommation énergétique des propriétaires occupants et locataires de bailleurs privés ou associatifs par des ateliers d’information collective, des diagnostics sociaux techniques individuels, des bilans éco-travaux et un suivi dans le temps.

  • Urbanis : AMO (Déclic auprès de copropriétés, 140 GWh cumac)

Le programme accompagne des copropriétés pour leur permettre de s’engager sur la voie de la transition énergétique en préalable à l’engagement d’un processus de travaux.

  • Association Wimoov : Plateformes Wimoov, la mobilité durable accessible à tous (275 GWh cumac)

Le programme doit accompagner 9 000 personnes e situation de précarité énergétique vers des pratiques quotidiennes de mobilité moins consommatrices en énergie : en s’appuyant sur des méthodes et outils de conseil en mobilité, les plateformes jouent un rôle d’interface entre l’ensemble des solutions de mobilité durable mobilisables (mobilité douce, covoiturage) et les publics les plus fragiles.

  • FUB : ALVEOLE (410 GWh cumac)

Le programme « Apprentissage et local VELo pour Offrir une Liberté de mobilité Econome en énergie » de la Fédération française des Usagers de la Bicyclette vise à développer l’usage du vélo en sensibilisant aux enjeux des économies d’énergie à travers l’usage du vélo. Il prévoit la création de 150 locaux équipés et sécurisés dans le parc social existant.

  • RAEE : PEnD-AURA (215 GWh cumac)

L’Agence Régionale de l’Energie et de l’Environnement propose le programme « Précarité énergétique en matière de déplacements en Auvergne-Rhône Alpes »  qui vise à mettre en œuvre une trentaine d’actions pilotes d’accompagnement ( information, formation, conseil, suivi…) et de lutte contre la vulnérabilité énergétique en matière de déplacements.

Source : Journal Officiel

 

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.