Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Première vente d’un bloc d’effacement de consommation électrique sur le marché de gros

Le 8 janvier 2014, a eu lieu la première vente directe sur le marché du gros de l’électricité d’un bloc d’effacement de consommation, grâce au mécanisme du NEBEF (Notifications d’Echanges de Blocs d’Effacement), promu par la Commission de Régulation de l’Energie (CRE). La société Smart Grid Energy, opérateur d’effacement, a ce jour-là, entre 8 heures et 10 heures du matin, activé la coupure de certains usages électriques de ses clients, et réduit ainsi leur consommation de 33,6 MW.

Effacement des consommations électriques

L’effacement de consommation électrique permet, en coupant certains appareils électriques avec l’accord du client, de diminuer temporairement la consommation des usagers (industriels, tertiaires ou résidentiels) par rapport au niveau prévu initialement. L’agrégateur (ici Smart GRID Energy peut réaliser ces effacements, en concertation avec ses clients, sans l’accord du fournisseur et vendre directement sur le marché de gros le bloc d’énergie provenant des sites effacés.

Cette participation directe des consommateurs (ou des opérateurs agissant pour leur compte rendu possible, depuis le 18 décembre 2013, par le mécanisme des NEBEF, dont les règles encore expérimentales permettent à tout site de consommation établi en France métropolitaine et continentale de valoriser ses effacements de consommation électrique sur les marchés de l’énergie, soit directement (en devenant son propre opérateur d’effacement), soit indirectement, via une tierce personne disposant de la qualité d’opérateur d’effacement, avec lequel il a conclu un accord. En renonçant temporairement à tout ou partie de sa consommation, le consommateur permet ainsi aux effacements d’être mobilisés sur le marché, au même titre que les autres sources d’approvisionnement (groupes de production, importations). 

Ce dispositif organise également l’ensemble des modalités opérationnelles permettant d’assurer cette valorisation, notamment s’agissant du contrôle de la réalisation de l’effacement. Il est encore en phase expérimentale et la CRE continue à travailler avec l’ensemble des acteurs (et en particulier RTE – Réseau de Transport d’Electricité), afin de le faire évoluer et de l’améliorer pour inscrire de manière pérenne la valorisation des effacements sur les marchés de l’électricité.

Source : CRE

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.