Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Programmes des Journées internationales 2017 (second semestre)

LOGO onuLe deuxième semestre n’est déjà plus si loin, et pour vous permettre de préparer vos agendas pour les nombreuses Journées internationales de l’Organisation des Nations Unies (ONU) qui ne manqueront pas de vous intéresser, nous vous en présentons quelques-unes, comme promis à la fin de 2016. Il n’est jamais trop tôt pour s’y préparer !

Au menu pour juillet, donc, et dès le 1er, une journée internationale des coopératives, créée en 1995 pour célébrer le centenaire de l’Alliance coopérative internationale et sensibiliser l’opinion sur leurs activités et leur rôle tant économique que social. En 2016, le thème en était « Coopératives : le pouvoir d’agir pour un avenir durable. » Puis le 11, vient la journée mondiale de la population, qui vise à attirer l’attention sur l’urgence et l’importance de ces questions. 2016 avait ainsi pour thème « Investir dans les adolescentes. » Dans la foulée, d’ailleurs, le 15 juillet, se déroule la journée mondiale des compétences des jeunes, qui veut mettre l’accent sur l’éducation et la formation et a traité en 2016 du développement de compétences pour élargir leur perspective d’emploi.

Août s’ouvre presque sur le même sujet, puisque le 12, vient la journée internationale de la jeunesse, centrée l’an dernier sur « la route de 2030 : éliminer la pauvreté et parvenir à des modes de consommation et de production plus durables. » Le 19 est consacré à la journée mondiale de l’aide humanitaire, pour nous rappeler qu’il faut agir et rendre hommage aux agents et bénévoles de cette aide. Ajoutons à ces deux journées, celle du 29, la journée internationale contre les essais nucléaires, qui veut sensibiliser le public aux effets dévastateurs des explosions expérimentales sur la vie humaine et de leurs retombées sur l’atmosphère.

Septembre et les mois suivants sont particulièrement chargés : pas moins de 10 journées internationales. Relevons parmi elles celle de l’alphabétisation, le 8, « la fondation sur laquelle nous construirons un avenir plus durable pour tous » selon l’UNESCO, mais surtout celle du 16, la journée internationale de la protection de la couche d’ozone, qui veut rappeler ce qui a déjà été accompli mais surtout ce qu’il reste à faire pour protéger notre atmosphère. Le thème de 2016 en était : « L’ozone et le climat : Restaurés grâce à un monde uni. » Le 27, se déroule la journée internationale du tourisme qui revêt cette année une résonance particulière puisque 2017 a été déclaré « Année du tourisme durable. »  Elle a été créée pour sensibiliser la communauté internationale à l’importance du tourisme et à l’intérêt qu’il présente d’un point de vue social, culturel, politique et économique. La journée maritime mondiale aura enfin lieu le 28, le thème retenu l’an dernier portait sur les transports maritimes.

Octobre ne dénombre pas moins de 15 journées mondiales, dont nous relèverons d’abord le 2, celle de l’habitat, qui met l’accent sur le droit fondamental de tous à un logement adéquat. Pour 2016, le thème en était « le logement d’abord. » Le 13 a lieu la journée internationale de la prévention des catastrophes, afin de promouvoir une véritable culture mondiale de la prévention. La journée mondiale de l’alimentation se situe le 16, et, l’an passé, avait pour thème « le climat change, l’alimentation et l’agriculture aussi. » Le mois se termine le 31 par la journée mondiale des villes qui, selon Ban Ki-moon, ancien secrétaire de l’ONU, jouent un rôle de plus en plus important dans les activités humaines et sont essentielles pour la lutte contre le changement climatique.

Pour novembre, 12 journées mondiales au total, dont celle de la sensibilisation aux tsunamis le 5, créée en décembre 2015 seulement, et dont le premier thème était « l’éducation et les exercices d’évacuation. » Citons au passage la journée internationale pour la prévention de l’exploitation de l’environnement en temps de guerre et de conflit armé, le 6, et celle de la science au service de la paix et du développement, le 10, pour arriver directement, le 19, à celle… des toilettes. Elle correspond en fait à l’objectif de développement durable n°6 qui demande à la communauté internationale de garantir l’accès aux toilettes à tous d’ici à 2030, et est destinée à rappeler l’urgence à prendre des mesures pour le droit à l’eau et à l’assainissement pour les 2,4 milliards de personnes qui en sont privées.

Décembre est lui aussi chargé : pas moins de 11 journées internationales. Une note particulière pour la journée mondiale des sols, le 5, qui veut « connecter les hommes avec les sols » et les sensibiliser à leur importance cruciale tout au long de la vie. Elle met l’accent sur le rôle des sols dans la régulation et l’approvisionnement en eau, la régulation du climat, la préservation de la biodiversité et la séquestration du carbone. Enfin le 11, a lieu a journée internationale de la montagne, qui fournit de l’eau douce, de l’énergie et de la nourriture, des ressources qui devraient se raréfier au cours des prochaines décennies.

Source : ONU

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.