Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Pyrum ou comment transformer des pneus en pétrole

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Chaque année,17 millions de pneus usagés atterrissent dans les décharges, mais une entreprise franco-allemande a trouvé le moyen de récupérer certains composants pour fabriquer du pétrole. Un procédé connu depuis longtemps, mais que ces jeunes entrepreneurs sont les premiers à rendre rentables.

Basée à Dillingen (Sarre, à la frontière franco-allemande), l’entreprise Pyrum a été primée l’an dernier au Concours Lépine pour cette innovation. Elle vient de construire sa première unité pour traiter les pneus usagés à l’échelle industrielle. Dans une tour de 25 mètres de haut, le procédé utilisé est la thermolyse : un procédé de décomposition thermique de substances organiques (granulats de caoutchouc et déchets plastiques divers) dans une atmosphère sans oxygène. La pauvreté en oxygène  permet d’éviter la combustion des matières et permet de transformer les déchets en pétrole, gaz ou charbon.process industriel Pyrum

Pour démarrer pour la première fois l’installation, il faut faire appel à une énergie étrangère, mais ensuite un cycle autonome se met en place : il permet d’alimenter le processus grâce à l’énergie (chaleur et électricité) générée par le recyclage. Cette technologie est en mesure de retraiter différents produits.

Alors que le traitement des déchets caoutchoucs et plastiques posent de plus en plus de problème à la société actuelle, en raison notamment des volumes à recycler, mais aussi de sa rentabilité – la rentabilité de nombreux procédés de recyclage est en effet discutée -, des techniques innovantes sont nécessaires pour traiter ces matériaux de manière écologique et rentable. Dans ce cas, les matériaux sont transformés en matières premières.

En fait, l’entreprise extrait des pneus usagés le pétrole qui a servi à leur fabrication. Une tonne de caoutchouc peut ainsi donner entre 550 et 600 litres de pétrole brut, revendus ensuite aux raffineries au prix du baril. Après traitement, les industriels récupèrent 50 % de pétrole, 38 % de carbone et 12 % de gaz. Ce dernier sert à alimenter le site en énergie.

Sources : Pyrum, Sciences et Avenir

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Une réponse sur “Pyrum ou comment transformer des pneus en pétrole”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.