Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Qualité de l’air : un nouvel étiquetage de produits bientôt obligatoire

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

logo qualite air interieurNous passons environ 70 à 90 % de notre temps dans un espace clos, selon l’Observatoire de la Qualité de l’air intérieur, mais nous ignorons les pollutions présentes dans cet environnement. Or beaucoup de produits utilisés à l’intérieur nous exposent à des substances irritantes, allergisantes, ou, plus grave, cancérogènes. Depuis 2010, quatre produits sont interdits (trichloréthylène, benzène et deux phtalates). Afin de compléter la prévention, les ministres du développement durable et de l’économie viennent de publier un décret (du 17 mai 2011) introduisant à la date du 1er janvier 2012 l’étiquetage obligatoire des produits de construction et de décoration, qui afficheront ainsi leur performance en matière de qualité de l’air intérieur.

En effet, les revêtements de sols et de murs, les peintures, les colles, les adhésifs, les isolants, les cloisons, les vernis… contiennent certains polluants de type formaldéhyde, toluène, styrène, etc. Et ceux-ci peuvent représenter des risques pour la santé. Nathalie Kosciusko-Morizet explique ainsi l’intérêt de ce nouvel étiquetage :

Pour la première fois, une étiquette va permettre d’informer les consommateurs, donc d’orienter leurs achats vers des produits moins nocifs pour la qualité de leur air intérieur. La publication de cet arrêté constitue un signal fort vis à vis des industriels, afin de les inciter à faire évoluer leur production vers une offre plus respectueuse de la santé.

L’étiquetage devra porter des indications sur le niveau d’émissions de polluants volatils, au moyen d’une note allant de A+ (très faibles émissions) à C (émissions fortes), et le schéma d’une maison contenant un nuage de polluants. Il permettra ainsi au consommateur de choisir en toute connaissance de cause et de se décider pour tel ou tel produit en fonction de son usage (chambre d’enfant, salle de séjour…).

L’Association des Industries de Produits de Construction aussitôt réagi, en regrettant toutefois que cet étiquetage ne s’inscrive pas dans une réelle politique d’amélioration de la qualité de l’air intérieur :

Les industriels ont démontré qu’ils étaient en faveur d’une information environnementale et sanitaire des produits de construction par leur initiative de fiches de déclaration environnementale et sanitaire (FDES). Ils continueront donc à travailler dans ce sens. Toutefois, le consommateur risque de penser à tort que la qualité de l’air intérieur sera garantie [par la mise en œuvre de matériaux sains] quelque soit le fonctionnement du bâtiment et son propre comportement.

Sources : Cdurable, Batirama

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Une réponse sur “Qualité de l’air : un nouvel étiquetage de produits bientôt obligatoire”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.