Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Ratification de l’Accord de Paris par le Parlement

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Le mercredi 8 juin, le Sénat a définitivement adopté le projet de loi qui permet à la France d’être le deuxième pays d’Europe à ratifier l’Accord de Paris, signé le 22 avril dernier par 175 états. L’Assemblée Nationale ayant déjà voté ce texte  le 17 mai, cette décision ouvre la voie à sa ratification formelle par l’exécutif.

Segolène RoyalLe décret de promulgation marquant la fin du processus pour la France a donc bien été signé le 15 juin par le Président de la République, François Hollande, selon le calendrier annoncé par Ségolène Royal, Présidente de la COP21. Si la Hongrie a été le premier pays européen à ratifier cet accord, la France peut cependant s’enorgueillir d’être la première puissance industrielle, membre du G7 et du G20, à le faire. En effet, actuellement 17 pays l’ont déjà ratifié, mais ce sont essentiellement des petits états insulaires, représentant 0,04 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre.

Cet accord n’entrera toutefois en vigueur que 30 jours après que 55 pays, représentant 55 % des émissions totales de la planète l’aient ratifié, ce que les Etats-Unis et la Chine, les deux premiers émetteurs mondiaux de CO2, se sont engagés à faire.

Pour la France, tous les groupes politiques du Sénat ont voté pour ce projet de loi, mais quelques sénateurs ont cependant préféré s’abstenir : « C’est un moment historique, il y a peu d’occasion d’avoir des votes à l’unanimité ou à la quasi-unanimité » a commenté la Présidente de la COP21, souhaitant, grâce à ce vote, « entraîner les autres pays. » Elle avait précédemment déclaré au cours de la séance :  « Il fonde une alliance nouvelle pour l’avenir, donne le signal d’un changement économique, social, environnemental ; chaque nation y contribue, mais en association avec de nombreux acteurs non étatiques : régions, villes, ONG, entreprises et citoyens. »

Sources : Ministère de l’Environnement, 20 minutes, L’Express

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.