Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Recylum : 30 millions de lampes collectées en 2011

Lampes à recyclerL’éco-organisme chargé de la collecte et du recyclage des lampes, Recylum, vient de publier son bilan de l’année 2011. Il laisse apparaître une nette progression dans la collecte des lampes usagées des ménages, plus modérée en ce qui concerne les entreprises. Il constate que les lampes basse consommation commencent à arriver en fin de vie, la filière de recyclage doit suivre, et compte accentuer  l’information qui permet la sensibilisation des ménages.

Recylum a recyclé l’an dernier 35 % des lampes et tubes fluorescents usagés, soit environ 4 040 tonnes, ou encore 30 millions de lampes. Il enregistre ainsi une progression de 11 % par rapport à l’année précédente. Une progression à attribuer à un réseau de collecte qui s’est considérablement développé avec le dépôt dans la plupart des magasins de Lumibox. En effet le nombre des points de collecte a atteint 21 000 (dont 14 000 dans les commerces de détail). Cette proximité des points a permis d’atteindre un taux de collecte en progression de 46 % par rapport à 2010 et de placer la France au premier rang des pays européen en la matière. Les campagnes d’information menées par Recylum ont permis aussi de déclencher cet éco-geste chez les consommateurs.

Les PME génèrent aussi des quantités non négligeables de lampes usagées, souvent sous-estimées. Recylum a donc mis en place un service Lumibox Entreprises, pratique pour les petits volumes et qui peuvent être collectées soit par les vépécistes, soit par des collecteurs de déchets. L’éco-organisme compte intensifier ce déploiement au cours de l’année 2012.

La vente des lampes fluocompactes s’étant considérablement intensifiée au cours de ces quatre dernières années (+ 100 % entre 2007 et 2010), elles commencent à arriver en fin de vie et ce flux va s’intensifier dans les années à venir. Recylum veut donc anticiper cette « arrivée massive » et doit augmenter les sites de traitement pour répondre à ces nouveaux besoins. Dans ce but, il soutient la création d’une nouvelle unité de traitement et accompagne les services de recherche et développement pour assurer la valorisation des matériaux issus du traitement.

Enfin, « Recylum place l’information au cœur de sa stratégie de communication ». S’appuyant sur des sondages qui portent de 50 % en 2010 le nombre de Français qui ont identifié le point de collecte le plus près de chez eux à 72 % l’année dernière, l’éco-organisme se félicite de la portée de sa communication, qui pousse 56 % des Français à rapporter leurs lampes usagées en déchèterie ou dans le magasin le plus proche. Mais l’entreprise a aussi mené des actions de proximité avec plus de 1 400 journées d’animation totalisées en 2011, et tous ces efforts de communication ont porté leurs fruits.

Source : Recylum

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.