Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Rénovation énergétique : les professionnels doivent se former

La rénovation énergétique des bâtiments, ça ne se fait pas « comme par magie », ça s’apprend !

Tel est le slogan utilisé pour sensibiliser les entreprises du bâtiment à la formation FEE Bât (formation aux économies d’énergie aux entreprises et artisans du bâtiment). Pour relever le défi du Grenelle II prévoyant pour les bâtiments existants de réduire de 38 % d’ici 2020 la consommation d’énergie et de diviser par 4 les émissions de gaz à effet de serre, EDF et les fédérations du bâtiment (CAPEB et FFB) viennent de signer un accord de financement pour le projet FEE Bât.

20 millions de logements seront concernés par un projet de rénovation d’ici 2050, mais 400 000 doivent déjà l’être en 2013, en commençant par les HLM. Les professionnels du bâtiment vont donc devoir relever un double défi écologique et économique. Ils doivent acquérir des compétences nouvelles pour rénover les bâtiments de façon à les rendre plus économiques en énergie.

La formation FEE Bât existe depuis 2008, mais le MEEDEM cherche à la pérenniser et à toucher un nombre de plus en plus grand de professionnels. 24 000 personnes ont déjà suivi la formation depuis 2008, et 20 000 doivent encore la suivre d’ici la fin 2010 ; puis ce seront 28 000 employés des entreprises du bâtiment qui se formeront en 2011 et 50 000 en 2012. Les fédérations du bâtiment ont déjà créé chacune un label qu’afficheront les entreprises dont les salariés ont suivi la formation (ECO Artisan pour la CAPEB et Pros du Bâtiment pour la FFB).

Fee Bat
Source : paperblog

La formation comprend  quatre modules, dont 3 concernent le secteur résidentiel et un le secteur tertiaire :

Pour le résidentiel :

Module 1 : Identifier les éléments clés d’une offre globale d’amélioration énergétique des bâtiments résidentiels

Module 2 : Maîtriser les logiciels pour mettre en œuvre une offre globale d’amélioration énergétique des bâtiments résidentiels

Module 3 : Connaître, maîtriser et mettre en œuvre les groupes de technologies performantes d’amélioration énergétique des bâtiments résidentiels

Pour le tertiaire :

Module 1 : Élaborer et proposer des offres de travaux d’amélioration énergétique adaptées aux bâtiments tertiaires

EDF participera au financement de cette formation à hauteur de 53 millions d’euros pour les travaux d’économie d’énergie et pour la pose de systèmes de production d’énergie renouvelable, les deux fédérations à hauteur de 26 millions chacune. Parallèlement une campagne de sensibilisation, médiatique entre autres, doit inviter les responsables d’entreprise à envoyer leurs salariés en formation.

L’ADEME constate d’ailleurs que cette formation porte déjà ses fruits :

Selon une étude menée par l’ADEME début 2010 auprès de 2 panels de 150 particuliers, 95% des particuliers ayant réalisé des travaux de rénovation avec des entreprises ou artisans ayant suivi une formation FEE Bat se déclarent tout à fait satisfaits des travaux réalisés. De plus, les entreprises et artisans ayant suivi des formations FEE Bat réalisent des travaux d’économie d’énergie plus performants chez les particuliers où ils interviennent, comparés à leurs confrères ne les ayant pas suivies : 5 points de réduction supplémentaire sur la consommation d’énergie.

L’effort des professionnels va aussi porter sur un autre point : 200 experts se pencheront dans les deux années à venir sur tous les documents techniques de référence du bâtiment pour y intégrer les notions d’économies d’énergie. Ces documents de référence incontournables pour les professionnels, créés dans les années 50 par le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment, sont  perpétuellement remis à jour à mesure que de nouvelles normes, nationales ou européennes, apparaissent.

Sources : Communiqué de presse de l’ADEME, Les Echos

Cet article a été écrit par : 

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *