Blog d’Eco CO2 

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Rénovation énergétique : une reconstruction du système s’impose, selon l’UFC Que Choisir

RGEL’UFC Que Choisir a mené son enquête sur la rénovation énergétique des logements en suivant les filières recommandées. Elle en tire une conclusion sans appel : la piètre performance des professionnels impose une reconstruction complète du système. En effet, l’étude montre les désastreux résultats sur la fiabilité des diagnostiqueurs EDF, GDF-Suez et indépendants, pourtant reconnus « RGE ».

En mars-avril, l’association a sollicité 34 professionnels pour évaluer les performances énergétiques de 5 maisons situées aux quatre coins de la France et préconiser les travaux nécessaires pour les améliorer. Ces résultats ont ensuite été donnés à analyser par un expert indépendant. « Sur les 29 s’étant déplacés, la déception est à la hauteur des enjeux : immense ! » constate l’UFC Que Choisir. Et pourtant, le label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) est promu comme une garantie par l’Etat, et les partenaires EDF et GDF Suez devraient pour le moins être sélectionnés pour leurs compétences.

Or, pour l’évaluation du bâti, première étape indispensable, l’association parle d’un « audit aux abonnés absents dans 75 % des cas » et d’une véritable loterie en termes d’informations. » A peine 58 % des prestataires ont visité l’ensemble des lieux, alors que l’audit énergétique total du lieu est indispensable pour la fiabilité des recommandations. Sur les 29 déplacements, 8 diagnostiqueurs ont rendu un audit personnalisé et exhaustif aux propriétaires, 115 se sont contentés de devis standards sur des recommandations sommaires de travaux et 6 n’ont pas envoyé le moindre document. Un quart seulement des prestataires respectent l’exigence d’audit préalable. « Ce piteux résultat en termes d’audit aboutit inévitablement à des propositions de travaux parcellaires, voire incohérentes » souligne L’organisme de consommateurs.

Pour les conseils sur les travaux, l’association signale « du grand n’importe quoi. » Un seul professionnel  sur les 23 qui ont adressé des recommandations écrites proposait des travaux sur les trois critères exigés en matière de rénovation énergétique : enveloppe du bâti, ventilation, production de chaleur. Les partenaires EDF et GDF Suez se concentrent sur le chauffage, les autres valorisent souvent des matériels peu performants (isolants notamment).

Quant aux services financiers, c’est plutôt « la garantie… d’un service minimum » relève l’association. Les professionnels ne donnent qu’une information minimale et générique et laissent les consommateurs se débrouiller avec une documentation aussi lourde (33 pages) que technique ! En bref, estime l’UFC Que Choisir, le système d’aides doit lui-même être rénové de fond en comble, et l’association formule plusieurs recommandations :

  • Renforcer drastiquement la formation et le contrôle du « signe de qualité » «RGE»
  • Promouvoir une nouvelle filière d’experts indépendants capables de coordonner les travaux et d’accompagner le consommateur tout au long de sa démarche de rénovation énergétique – de l’audit à la réalisation des économies, une sorte d’architectes énergéticiens;
  • Revoir complètement les aides au financement pour accroître leur impact incitatif : progressivité des aides en lien avec la performance de la rénovation, complémentarité entre les différentes aides (Ecoprêt ; CIDD).

Source : UFC Que Choisir

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Dans la même catégorie

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.