Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Réunion du Comité Stratégique de la filière automobile

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Le Comité Stratégique de la filière automobile (CSF Automobile) s’est réuni en présence des Ministres de l’Economie et des Finances et des Transports. Cela a été l’occasion de faire le point sur les avancées du contrat de filière, signé il y a 15 mois, et d’annoncer une étude sur les émissions de polluants associés aux moteurs thermiques, qui sera menée par l’IFPEN (Institut Français du Pétrole et des Energies Nouvelles).

CSF Automobile

Le CSF Automobile et son contrat de filière

Le CSF Automobile rassemble les acteurs de cette filière majeure de l’industrie française. Notamment les constructeurs automobiles, les équipementiers et fournisseurs, les PME et TPE travaillant en sous-traitance, les distributeurs et réparateurs et l’ensemble des acteurs de R&D du secteur. « Au croisement d’un réel héritage industriel et d’un besoin d’inventer la mobilité de demain, le dynamisme du CSF s’incarne dans un contrat de filière à la mesure de ces nouveaux défis ».

Ce contrat de filière, lancé il y a plus d’un an, a connu des avancées récentes qui ont fait l’objet de cette réunion. Le premier point abordé est le déploiement des bornes de recharge des véhicules électriques. Une réunion doit se tenir en septembre pour établir une trajectoire de déploiement et travailler sur les conditions qui permettront de la tenir. Mais d’ores et déjà, le dispositif ADVENIR, auquel Eco CO2 participe, a été prolongé pour financer ce déploiement. Eco CO2 apporte les moyens nécessaires au montage, au suivi et au contrôle du bon déploiement de ce programme mené par l’Avere-France.

Le point sur les avancées

La filière européenne des batteries électriques de 4ème génération, lancée en mai dernier par la France et l’Allemagne avec le soutien de la Commission Européenne, a connu d’importantes avancées, notamment la pré-notification du projet le 28 juin 2019. Elle regroupe désormais 7 Etats-membres et 17 partenaires industriels.

En ce qui concerne la gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences, elle bénéficiera d’un soutien financier de l’Etat pouvant aller jusqu’à 5,4 millions d’euros. Pour les véhicules autonomes, et notamment les services de navettes), le projet de loi d’orientation sur les mobilités, actuellement en discussion, créera le cadre permettant d’autoriser leur circulation en régime permanent.

Enfin lors de cette réunion du CSF Automobile, une étude établir de manière rigoureuse la réalité des émissions de polluants divers (notamment NOx et particules fines) associées aux moteurs thermiques essence et diesel les plus récents, dans des conditions réelles de circulation, y compris avec des véhicules au kilométrage élevé, et en laboratoire a été annoncée. L’IFPEN sera mandaté pour la réaliser et aura 9 mois pour en rendre les conclusions. Ceci afin de répondre aux questions de l’émission en conditions réelles des véhicules thermiques récents, de manière indépendante et scientifiquement fondée.

Source : Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Les derniers articles

Abonnez-nous au blog !

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.