Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

RTE : l’hiver 2013-2014 sans difficultés, mais des préoccupations pour 2016

RTE (Réseau de Transport d’Electricité) a publié ses prévisions concernant l’équilibre de l’offre et de la demande d’électricité en France continentale et ne prévoit pas de difficultés pour cet hiver, même en cas de grands froids (8° C en dessous des normales). Cependant la vigilance s’impose à compter de 2016 en raison d’une forte baisse des marges de sécurité.

ligne RTE en hiverL’étude prospective réalisée comme chaque année sur la France continentale montre que, dans des conditions météorologiques normales, le recours à des importations ne devrait pas s’avérer nécessaire pour l’hiver à venir, en raison d’une consommation qui reste stable et d’une bonne disponibilité du parc de production français, en hausse de 1 300 MW en moyenne par rapport à l’hiver précédent. Si on note le retrait de 1 000 MW de centrales thermiques et une disponibilité hydraulique en baisse (-600 MW), la meilleure disponibilité du parc nucléaire (+2 500 MW) et la croissance des énergies renouvelables (photovoltaïque et éolien) compensent les pertes.

Même en cas de froid intense et durable, et de l’obligation de s’approvisionner sur les marchés européens en complément de la mise en œuvre des effacements de consommation, les niveaux d’importation, évalués de 3 000 MW à 4 000 MW, resteraient compatibles avec les capacités du réseau électrique de RTE. D’autre part, malgré les améliorations apportées par les renforcements du réseau, l’alimentation de la Bretagne et de la région PACA reste fragile : la démarche citoyenne Ecowatt reste donc d’actualité.

Pour le moyen et le long terme par contre, les prévisions rendues publiques dès juillet sont plus préoccupantes. En effet de fortes inquiétudes subsistent sur les marges de sécurité de l’alimentation électrique du pays, en raison de la dégradation de la situation : elles se réduisent fortement à partir de 2013. Sans compensation par la création de nouvelles capacités de production et d’effacement, l’équilibre ne serait pas assuré de manière satisfaisante en cas de vague de froid intense, comme nous en avons connu en 2012 :

Si RTE, en tant qu’opérateur industriel en charge de la sécurité de l’alimentation électrique de notre pays, prend sa part des décisions et actions nécessaires, l’équilibre offre demande à terme reste une œuvre collective où tous les acteurs du secteur ont leur contribution à apporter : réseaux, producteurs, consommateurs et pouvoirs publics.

Source : RTE

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.