Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Sacs en plastique : comment dissuader les clients ?

Sacs en plastique à VancouverDans la série « comment dissuader les clients de recourir aux sacs en plastique à usage unique, une initiative canadienne mérite d’être citée : il s’agit de faire honte à ceux qui en demandent ! Un commerçant de Vancouver a eu l’idée de faire apposer sur les sacs en plastique de son magasin des formules embarrassantes, telles que « Onguent à verrue – vente en gros » ou « La coopérative des soins du côlon ». De quoi inciter à penser à apporter son cabas !

La honte pour responsabiliser

Le commerçant à l’origine de cette campagne, David Lee Kwen, dirige un supermarché. Il a pour objectif de sensibiliser les clients à renoncer aux sacs en plastique jetable dans la ville de Vancouver. Celle-ci n’a effectivement pas adopté de réglementation limitant ou interdisant les sacs en plastique. Or, dans la ville, ce ne sont pas moins de 2 millions de sacs qui sont jetés par semaine.

Ce responsable de supermarché a d’abord tenté d’autres méthodes plus « traditionnelles » : parler à ses clients pour les responsabiliser, leur faire payer les sacs jetables, etc. Sans résultat satisfaisant, apparemment. Il a donc choisi d’utiliser une autre approche : la honte !

Des sacs en plastique aux formules embarrassantes

Sacs en plastique gênantIl a choisi de faire apposer sur les sacs en plastique distribués dans son magasin des messages embarrassants, mais pas trop, l’objectif étant avant tout d’être amusant. Juste au-dessous de la formule comme « Dans l’étrange royaume des vidéos pour adultes » écrite en bien gros, les sacs jetables portent – en petites lettres cette fois – le slogan : « Evitez la honte. Apportez un sac réutilisable ».

Le commerçant en a ainsi commandé un millier. Il ne compte cependant pas s’en fournir d’autres : « C’est surtout pour susciter des discussions. Nous voulons que les gens en parlent, réagissent. (…) Nous voulons simplement apporter notre contribution pour aider l’environnement. Comment mieux le faire que dans la bonne humeur et l’humour ».

Il explique en effet que dans son magasin, il doit prévoir de mettre à disposition un millier de sacs en plastique jetable tous les 15 jours, même si « la plupart de [ses] clients ont une conscience environnementale et apportent leurs sacs ». Et les réactions des clients ? Certains préfèrent partir sans sac… Au moins la prochaine fois réfléchiront-ils avant d’opter pour un sac en plastique !

Source : La Presse

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.