Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

« Sartre » ou la route en convoi selon Volvo

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Volvo SartreLe constructeur d’automobiles suédois Volvo vient de terminer la première phase d’essai sur piste d’un système intitulé « Sartre ». N’y voyez aucune référence au philosophe français du même nom, il s’agit simplement de l’acronyme de « Safe Road Trains for the Environment » ou encore convois routiers sécurisés et respectueux de l’environnement.

Le principe est simple : un véhicule de tête conduit par un conducteur professionnel entraîne dans son sillage un ensemble de voitures automatisées, mais restant aussi parfaitement autonomes, chacun pouvant quitter ou entrer dans le convoi lorsqu’il le désire. Ce système présente de nombreux atouts selon Volvo. D’abord le conducteur de chaque voiture « automatisée » peut s’adonner à d’autres activités tout le temps qu’il reste dans le convoi : lire, téléphoner, manger, regarder un film… en  toute sécurité :

car les véhicules en grappe sont guidés par un professionnel, au volant d’un camion par exemple, et les temps de réaction et de réponse inter-voitures sont sensiblement raccourcis. L’impact sur l’environnement se réduit en raison de la faible distance entre les voitures et des effets bénéfiques de la résultante aérodynamique. L’économie d’énergie ainsi réalisée devrait atteindre dans les 20%. Les capacités du réseau pourront également être exploitées plus efficacement.


La voiture qui roule toute seule grâce à un… par LeNouvelObservateur

Les essais ont dans l’immédiat porté sur un camion en tête entrainant trois véhicules, circulant en convoi à 90 km/h maxi en respectant une distance de sécurité de 6 mètres et se sont effectués sur piste et dans des conditions hivernales. Erik Coelingh, Responsable technique du projet chez Volvo Car Corporation, confie :

L’objectif, c’est un convoi routier complet finalisé à l’automne 2012. Nous aurons à ce moment-là quatre voitures guidées par un véhicule de tête circulant à 90 km/h.

Mais ces convois ne sont pas encore pour demain, même si le projet s’attache au développement d’une technologie susceptible d’être mise en œuvre sur des autoroutes conventionnelles, où des véhicules en convois automatisés partagent leur environnement avec les autres usagers de la route :

Reconnaissant que le défi inhérent à la technologie de conduite en convoi automatisé sur le réseau autoroutier européen n’est pas une affaire d’ordre purement technique, SARTRE comporte également une étude majeure visant à identifier les modifications d’infrastructures nécessaires afin que la circulation en convois automatisés puisse voir le jour.

En cas de succès, Sartre table, selon le constructeur,  sur  un abaissement de la consommation de carburant des véhicules en convoi sur autoroute de l’ordre de 20 %, en fonction de l’espacement entre véhicules et de la géométrie du convoi. La sécurité y trouvera également son compte en raison de la diminution des accidents imputables à des fautes de conduite ou à l’état de fatigue des conducteurs. L’utilisation de la capacité du réseau existant s’en trouvera également optimisée, avec pour corollaire une réduction potentielle de la durée de parcours. « Pour les utilisateurs de cette technologie, l’attractivité d’un déplacement plus serein, plus prévisible, moins coûteux et générateur de temps libre, sera considérable » .

Cofinancé par la Commission européenne dans le cadre du 7e programme-cadre, le projet Sartre est mené par Ricardo UK Ltd en collaboration avec les entreprises suivantes : Idiada et Robotiker-Tecnalia (Espagne), Institut für Kraftfahrzeuge der RWTH Aachen University (IKA – Institut pour l’automobile de l’Université d’Aix-la-Chapelle, Allemagne), SP Sveriges Tekniska Forskningsinstitut (Institut suédois de recherches techniques), Volvo Car Corporation et Volvo Technology Corporation. Le projet Sartre a officiellement démarré en septembre 2009 et porte sur une durée de 3 ans.

Sources : Volvo, Le Nouvel Observateur

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Une réponse sur “« Sartre » ou la route en convoi selon Volvo”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.