Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Schéma national des véloroutes : trop peu d’ouverture l’année dernière

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

L’association Vélo & Territoires fait le point sur les ouvertures d’itinéraires cyclables, réalisées dans le cadre du Schéma national des véloroutes en 2021. Elle constate qu’après une année 2020 particulièrement favorable, 2021 marque un retour à la normale, trop faible pour atteindre l’objectif prévu. Il manque encore environ ¼ des 25 670 km inscrits au Schéma national des véloroutes pour 2030.

Schéma national des véloroutes

Des ouvertures de véloroutes en repli par rapport à 2020

Vélo & Territoires, association qui assure la coordination du réseau national cyclable, décompte les chiffres des ouvertures d’itinéraires cyclables chaque année. Le Schéma national des véloroutes a été élaboré pour la première fois en décembre 1998. Actualisé en 2020, il compte 58 itinéraires, dont 10 EuroVelo, pour un linéaire total de 25 670 km. Fin 2021, 19 440 km étaient ouverts (76 %), dont 46 % en site propre.

En 2021, 1 170 km se sont ouverts au total contre 1 784 km en 2020, dont 430 km sur le Schéma national contre 1 241 km l’année précédente. Mais ces chiffres cachent des réalités très contrastées. « Une poignée d’itinéraires a porté à bout de bras le gros de cette progression et le constat dans les territoires, où la réalisation du Schéma national présente de fortes disparités, est le même », souligne l‘association, qui estime une remobilisation collective à tous les niveaux nécessaire.

18 itinéraires du Schéma national des véloroutes achevés

2020 marquait vraisemblablement la fin d’un cycle. En 2021, l ’effet Covid et l’installation des nouveaux exécutifs dans les territoires ont certainement contribué au ralentissement des réalisations des itinéraires cyclables. Contrairement au Schéma national des véloroutes, le Schéma EuroVelo, qui se concentre sur les itinéraires européens, est achevé à 93 % en France. À l’échelle européenne, le Schéma EuroVelo et ses dix-sept itinéraires totalisent 91 500 km, et traversent 42 pays. La France compte dix d’entre eux sur son territoire pour un total de 8 820 km, dont 8 250 km réalisés (4 230 km en site propre).

Mais seulement six itinéraires nationaux et européens concentrent 80 % des ouvertures totales sur le territoire en 2021 – 342 km sur 430. Ce sont donc 10 % des itinéraires prévus par le Schéma national des véloroutes, qui concentrent 80 % des nouvelles réalisations. Au total, 18 itinéraires sont achevés à 95 ou 100 %. 12 itinéraires sont très avancés (75 à 95 % de réalisation) et 19 avancés (50 à 75 % de réalisation) et 9 itinéraires sont peu avancés (moins de 50 % de réalisation). Mais 4 sont réalisés à moins de 20 %, voire n’ont jamais démarré (3), et leur taux de réalisation n’a pas progressé en 2021. Ces derniers pourraient d’ailleurs disparaître de l’actualisation prévue cette année.

Des disparités importantes selon les régions

De fortes disparités s’observent d’un territoire à l’autre. 31 départements ont achevé le Schéma national et 27 sont bien avancés. Les départements ayant achevé leur part de Schéma national (ou qui en sont très proches) sont localisés majoritairement en Pays de la Loire, Bourgogne-Franche-Comté, Bretagne ou encore Normandie. À l’opposé, nombre de départements peu avancés se situent en Occitanie et Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Il reste encore 6 230 km d’itinéraires nationaux à réaliser. Or ce quart est probablement le plus compliqué. Il concentre en effet des projets de résorption de discontinuités cyclables nécessitant des acquisitions foncières et parfois la réalisation d’un ouvrage d’art. Pour tenir le cap de la France à vélo 2030, il faudrait soutenir un rythme de 690 km d’ouverture par an en moyenne. « Un objectif très ambitieux et tenable uniquement si les efforts de tous les acteurs sont renforcés et le budget d’investissement de l’État en faveur du vélo porté à au moins 2,5 milliards d’euros durant le prochain quinquennat », précise Vélo & Territoires.

Source : Vélo & Territoire

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Dans la même catégorie

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.