Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Sécurité des installations photovoltaïques : Etat des lieux technique

Le 7ème forum technique photovoltaïque s’est tenu mardi 5 octobre à Valpré Ecully dans la banlieue lyonnaise. Il était consacré à la « protection des biens et des personnes dans les installations photovoltaïques raccordées au réseau ». Co-organisé comme de coutume par Metrol et Transénergie, il fut l’occasion de faire un état de l’art précis des règlementations, normes mais aussi des pratiques actuelles et des offres des principaux fournisseurs. Une fois encore, ce 7ème forum en l’espace de 18 mois fut avant tout un forum technique sans langue de bois commerciale. L’intérêt de la profession pour ce type d’évènement est toujours aussi fort, le succès populaire (200 personnes dans l’amphithéâtre) en témoigne.

Le sujet fut brillamment introduit par un exposé liminaire de Gérard MOINE, « le pape du photovoltaïque » comme l’a souligné avec un regard complice, l’animateur Philippe ROCHER. Pas simple pour un sujet, pas vraiment neuf mais qui n’avait jamais fait l’objet d’une telle manifestation. Une heure d’exposé technique pour rappeler les spécificités des installations photovoltaïques, décrire les risques et les solutions en matière de protection des personnes (dont les intervenants de secours) contre les risques électriques, contre les risques de chute, sans oublier la protection des biens et les aspects maintenance.

Forum photovoltaique intervention Capitaine des pompiers

La qualité des autres intervenants de la matinée était au niveau de la rareté de leur intervention. Ainsi Le Capitaine Jean-Côme DAVID, pompier militaire de profession, intervenant au nom de la DSC (Direction de la Sécurité Civile) est venu témoigner pour la première fois de l’engagement récent de sa Direction sur ce sujet (initié avec le développement commercial sur le PV en 2007). Après avoir rappelé le premier évènement tragique, intervenu en 2010, ayant affecté un pompier lors d’une intervention sur un feu de toiture avec photovoltaïque (le pompier ayant été électrisé lors de la phase de déblaiement du lieu après extinction du feu, quand il a malencontreusement heurté un module PV avec sa hache), le Capitaine a expliqué que la profession a peur et qu’il est urgent d’agir.

Pour la profession, le photovoltaïque = danger. Cela va chez certains jusqu’à la phobie. Face à ce constat il est indispensable de rassurer, d’informer et de former les intervenants. De fausses informations circulent (par exemple certains écrivent qu’il faut débrancher tous les panneaux avant d’intervenir !). Je vous assure que nous allons nous battre pour ne plus subir les choses.

tests intervention pompier de nuit sur installtion photovoltaiqueLa photo ci-contre témoigne de cet engagement : des premiers essais ont été réalisés avec Transénergie, sur la plate-forme Qualiphoton de Valpré pour mesurer les tensions et courants en intervention de nuit.

Mais le sujet est complexe, et la règlementation couvre au moins quatre domaines différents. Il faudra plusieurs années pour aboutir.

Deux autres interventions ont marqué les esprits du public de professionnels présents : celles du Consuel et du CARSAT.

Pour le Consuel, Karim BEN RHOUMA, est venu faire un premier bilan du contrôle des installations photovoltaïques dont le Consuel a la charge depuis cette année. Rappelons tout d’abord que l’Accréditation Consuel d’une installation est un document à en tête CERFA, visé par le maître d’œuvre du chantier, qui engage sa responsabilité en certifiant que l’installation qu’il vient de réaliser et livrer est conforme à la règlementation en vigueur. Le Consuel réalise ensuite une visite de contrôle sur un sous ensemble, par échantillonnage, de ces installations. A ce jour, ce sont 15 177 visites de chantier qui ont été réalisées, représentant 26% des déclarations. 95% de ces visites concernaient des installations de moins de 3 kWc. Les premiers chiffres sont inquiétants : 66% des installations contrôlées étaient non-conformes.

Les deux principales non-conformités concernaient :

–          Le circuit de liaison à la terre (40% des installations) : le plus souvent, absence d’un répartiteur entre les arrivées des branches de l’installation et le piquet de terre.icone danger electrique sur installation photovoltaique

–          La signalisation de sécurité (30% des installations) : absence de signalisation ou caractère éphémère de la signalisation.

Pour le CARSAT Rhône Alpes, c’est Mme Anne MARCOU qui est intervenue. Rappelons que le CARSAT est la nouvelle appellation des CRAM, CARSAT = Caisse d’Assurance Retraite et de la Santé Au Travail. Mme MARCOU qui ne dispose pas encore de chiffres spécifiques sur le photovoltaïque a initié son propos sur une prise de conscience relative au danger de la profession des couvreurs-étancheurs. La fréquence d’accident mais aussi la gravité des accidents sont maximum pour cette profession (cf. figure ci-après). Le risque de chute est réel, tous les professionnels du photovoltaïque doivent en avoir conscience.

Chiffres CRAM accidents du travail travaux en toiture - photovoltaique
Accidents du travail travaux en toiture - couverture

«  La base de la prévention, c’est d’avoir conscience ou connaissance du risque. »

Mme MARCOU a ensuite explicité les risques principaux et enfin donné des solutions ou débuts de solution à la profession. Quels sont ces risques :

  • L’accès au toitPrincipaux risques toiture pour installateurs photovoltaique
  • La glissade (il est impossible de ne pas glisser sur un panneau PV humide sur une pente de 15%)
  • La chute à travers le panneau (les tests de certification des modules prévoient la chute de grêlons mais pas d’un homme)
  • La chute en périphérie de la toiture (y compris par une mauvaise conception du système de ligne de vie

« il n’y a pas pire, que de se savoir en sécurité et d’avoir un système défaillant »

  • La manutention (un panneau de 120cmX160cm représente un effort de 115 kg avec un vent de 30 km/h)

La journée s’est poursuivie par une présentation des solutions répondant à la problématique exposée : « 10 minutes pour convaincre » en restant sur un discours technique. Un mini salon permettait également de poursuivre le dialogue et mieux comprendre ces solutions puis une table ronde finale a laissé la part grande aux échanges entre les participants et les experts.

Félicitations aux organisateurs, Philippe ROCHER et Bassam OUAIDA en tête, pour la réussite de ce 7ème forum. Vivement le prochain ! Ce sera pour janvier 2011.

Pour plus d’informations sur ces forums : Metrol, Transenergie

Cet article a été écrit par : 

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Une réponse sur “Sécurité des installations photovoltaïques : Etat des lieux technique”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.