Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

SER : de la loi sur la transition énergétique à la COP21, les entreprises sont en ordre de marche

La loi sur la transition énergétique pour la croissance verte a été appréciée – elle donne en effet une feuille de route aux acteurs des énergies renouvelables – par le Syndicat des Energies Renouvelables (SER) qui reste cependant vigilant car, si elle constitue la fondation d’une politique énergétique intégrant les énergies renouvelables, elle doit encore être accompagnée de textes d’application favorables et lisibles, d’un cadre simple et stable et de la fixation du prix du carbone.

S’il est certain que les objectifs de 2010  en termes d’énergies renouvelables (23 % en 2020) ne seront pas tenus, le rythme actuel les repoussant plutôt jusqu’en 2028, le SER estime que, accompagnée de textes ambitieux et lisibles, la loi permettrait de ramener à 2023 cet objectif et d’être au rendez-vous de 2030 pour les 32 % d’énergies renouvelables prévus.
SER

La loi comporte quatre dispositions à fort enjeu pour lesquels le SER exprime quelques recommandations. D’abord, en ce qui concerne la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), il faut établir des trajectoires à court et à moyen termes en ligne avec les objectifs de la loi, prioriser les filières les plus compétitives sans oublier les filières émergentes et donner une forte ambition aux PPE applicables pour chaque zone non interconnectée. Pour le complément de rémunération, il est nécessaire de mettre en œuvre un mécanisme lisible et finançable et d’adosser une prime de gestion bien dimensionnée pour permettre l’apprentissage de ce nouveau mécanisme. Les territoires à énergie positive ont quant à eux besoin d’une interface organisée, régulière et efficace, entre les collectivités et les entreprises fournisseurs de l’offre appropriée. Enfin, en qui concerne la taxation du carbone, il faut traduire dans les prochaines lois de Finances l’évolution indicative prévue dans la loi.

Il reste cependant quelques dernières actions à mener, rappelle le SER : simplifier encore la mise en œuvre des installations de production d’énergies renouvelables, programmer la montée en puissance des volumes pour les filières matures comme pour les filières émergentes, accélérer l’accueil des énergies renouvelables électriques, gérer et mobiliser les ressources pour la chaleur, traduire dans la loi de Finances l’exemption des bioénergies de la taxe intérieure de consommation et augmenter le recours aux énergies renouvelables  dans le bâtiment.

Le SER met par ailleurs l’accent sur des perspectives pour les entreprises françaises justifiées par des marchés en pleine croissance, en rappelant les derniers appels d’offres internationaux et les capacités installées dans le monde en 2014par énergie renouvelable. Il souligne enfin ses quatre grandes attentes pour un accord sur le climat lors de la COP21 : des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre pour chacun des 195 pays, des feuilles de route par pays, une valeur économique donnée aux émissions de carbone et le mobilisation de 100 milliards de dollars par an en faveur des pays du Sud.

Source : SER

Cet article a été écrit par : 

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

0 réponse sur “SER : de la loi sur la transition énergétique à la COP21, les entreprises sont en ordre de marche”

  1. La COP21 a toutes les cartes en mains. De plus le salon du World Efficiency qui se déroulera juste a coté n’est pas de refus pour tous ceux qui cherchent et trouvent des solutions pour le climat. 13 acteurs participeront a ce salon (source : http://www.industrie-techno.com/cop21-world-efficiency-selectionne-les-13-acteurs-de-la-galerie-des-solutions.40311 ) pour donner de Vrais solutions. Il ne reste plus qu’aux chefs d’États de se servir et mettre les lois adéquates en place.

  2. La COP21 a toutes les cartes en mains. De plus le salon du World Efficiency qui se déroulera juste a coté n’est pas de refus pour tous ceux qui cherchent et trouvent des solutions pour le climat. 13 acteurs participeront a ce salon (source : http://www.industrie-techno.com/cop21-world-efficiency-selectionne-les-13-acteurs-de-la-galerie-des-solutions.40311 ) pour donner de Vrais solutions. Il ne reste plus qu’aux chefs d’États de se servir et mettre les lois adéquates en place.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *