Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Shanghaï à l’heure des économies d’énergie

Shangai 2010 exposition universelle

La Chine entend profiter de la prochaine exposition universelle, qui se déroulera à Shanghaï du 1er mai au 31 octobre 2010, pour démontrer qu’elle est aussi soucieuse de l’environnement et qu’elle peut proposer la première exposition universelle « verte ».

Le thème de l’exposition s’intitule « meilleure ville, meilleure vie ». Il est donc avant tout important de changer l’image de cette ville, considérée comme ville polluée, en démontrant qu’on peut limiter les rejets de CO2 dans l’atmosphère, même en organisant une telle manifestation.

Ainsi de nombreux bâtiments seront équipés de collecteurs d’eau de pluie qui servira au nettoyage des installations et à l’arrosage du site. En ce qui concerne la fourniture d’électricité, c’est au solaire que revient la place d’honneur. La Chine a en effet équipé de nombreux pavillons de l’exposition de panneaux solaires, dont le pavillon thématique, d’une superficie au sol de 70 000 m², qui dispose du plus grand toit de panneaux solaires du monde.

Xu Bo, commissaire général adjoint de l’exposition universelle, explique :

L’énergie solaire devrait fournir 4,6 mégawatt-heure, la plus grande ressource d’énergie solaire sur un site public en Chine.

Et pour l’éclairage de tout le site, l’organisation a joué la carte de la technologie la plus actuelle : toutes les installations de l’exposition seront éclairées par des milliers de diodes électroluminescentes (LED). Des essais d’illumination des pavillons d’entreprises et des espaces publics environnants ont été menées le 31 mars.

La ville entière d’ailleurs (plus de 12 millions d’habitants) se met aux leds, ainsi que 20 grandes villes chinoises. Toutes les ampoules des réverbères, et plus généralement de l’éclairage public, sont remplacées par des leds. Selon le gouvernement chinois, les leds, qui diminuent de 70 % les consommations d’électricité liées à l’éclairage de ces villes la nuit, permettront au pays d’économiser d’ici 2015 140 milliards de kWh par an, et d’éviter ainsi le rejet de 40 millions de tonnes de CO2.

Sources : Ça m’intéresse n°350, développement durable, site officiel de l’exposition universelle de Shangaï

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.