Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Smart grids : 17 nouvelles recommandations de la CRE

délibération de la CRE du 8 décembre 2016 - 17 recommandations pour les smart-gridsAfin de faire passer les smart grids du stade de l’expérimentation à celui du développement industriel, la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) adresse aux opérateurs 17 nouvelles recommandations. Les 41 précédentes avaient pour objectif de faire évoluer le cadre juridique, technique et économique, nécessaires au développement des réseaux intelligents de basse tension.

La CRE poursuit la démarche entreprise en  publiant ces 17 recommandations qui ont pour but d’encadrer et d’encourager le développement des nouvelles technologies et des nouveaux services, d’améliorer l’exploitation des réseaux publics d’électricité et de gaz naturel et d’augmenter la performance globale du système électrique.

En ce qui concerne les nouvelles technologies et services, les recommandations portent sur le développement de nouveaux services liés aux systèmes de comptage évolué et  à l’utilisation des données de l’énergie, à l’expansion du véhicule électrique et hybride rechargeable, à l’émergence du consommateur auto-producteur d’électricité, à une approche de mutualisation locale des réseaux publics d’énergie et au développement des smart gas grids.

Pour une meilleure exploitation des réseaux publics d’électricité, la CRE émet des recommandations pour mieux exploiter les possibilités offertes par les installations de production et de consommation, accompagner le développement du stockage d’électricité, valoriser l’utilisation des technologies smart grids apportant de la flexibilité aux réseaux et favoriser l’interopérabilité et la pérennité des technologies employées.

Sur le thème de la performance globale du système électrique, les recommandations concernent une meilleure gestion de celui-ci, l’intégration de la flexibilité de la demande aux marchés de l’énergie, l’insertion des moyens de stockage d’électricité sur les réseaux publics, les nouveaux enjeux en matière de sûreté du système et les spécificités des systèmes électriques dans les zones non interconnectées au réseau continental.

La CRE demande aux gestionnaires de réseaux lauréats de l’appel à projets « Réseaux électriques intelligents » de publier l’ensemble des technologies et fonctionnalités qu’ils comptent mettre en œuvre, et aux opérateurs d’organiser la gestion des différents réseaux d’énergie en fonction de leur complémentarité. De plus, la CRE invite les gestionnaires à améliorer leur coordination en matière de publication et d’exploitation des données et à rendre publique la localisation des zones de contrainte (où la qualité de fourniture est dégradée). La commission insiste particulièrement sur les systèmes insulaires en demandant au gestionnaire (EDF SEI) de lui communiquer les mesures prises pour renforcer la stabilité des systèmes et de l’informer des projets de démonstrateurs tel que le stockage d’énergie.

Source : CRE

Cet article a été écrit par : 

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *