Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Smartgrids : l’Etat soutient 6 projets innovants

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

logo greenlys28 millions d’euros en subvention et avances remboursables de l’État vont venir soutenir six projets innovants dans le domaine des réseaux électriques intelligents. L’État souhaite ainsi voir apparaître des éléments de réponses pour le développement de ces réseaux en France.

Greenlys, projet d’une durée de 2 ans piloté par ErDF, va tester des solutions pour l’ensemble du système électrique  : production d’électricité décentralisée, compteurs communicants, gestion des réseaux de distribution et solutions de maîtrise de la demande d’énergie pour les clients. Deux plateformes installées à Lyon et à Grenoble constitueront une vitrine technologique dès 2015.

Millener (pour mille installations de gestion énergétique dans les îles), projet d’une durée de 4 ans piloté par EDF SEI (Systèmes Électriques Insulaires), doit contribuer à réduire la consommation électrique des clients tout en intégrant mieux les énergies renouvelables intermittentes dans les réseaux de distribution, pour garantir l’équilibre entre la production et la demande dans les réseaux isolés, comme ceux des îles.

Nicegrid, projet d’une durée de 4 ans piloté par ErDF, doit aussi faciliter l’insertion dans le réseau des énergies renouvelables et faire progresser la maîtrise de la demande d’énergie par une expérimentation sur la ville de Carros (Alpes-Maritimes), qui fait partie de l’Eco Vallée de la Côte d’Azur, toujours dans le but d’améliorer l’alimentation en énergie de la région PACA, « péninsule électrique » située en bout de chaîne du réseau d’alimentation national.

Reflexe, projet d’une durée de 3 ans piloté par Veolia Environnement en région PACA également, va tester un dispositif d’agrégation sur une centrale de gestion informatisée regroupant des producteurs d’énergie indépendants connectés en réseau. Le projet permet d’anticiper les comportements énergétiques et d’identifier les potentiels de flexibilité des installations consommatrices.

Smart ZAE, projet d’une durée de 3 ans piloté par SCLE SFE, vise à démontrer qu’une zone d’activité économique (ZAE) peut représenter une « brique élémentaire » d’un réseau de distribution électrique intelligent, grâce à des moyens d’énergies renouvelables, de stockage à faible impact environnemental et de gestion technique centralisée, dans la région de Toulouse.

Modelec, projet d’une durée de 2 ans piloté par Direct Energie, cherche à optimiser la gestion des usages domestiques résidentiels en mesurant le comportement des clients face à des situations d’effacement, afin de décaler certains usages vers des périodes creuses. Mille foyers de différentes régions seront ainsi équipés de dispositifs d’effacement piloté.

Source : Enerzine

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Les derniers articles

Abonnez-nous au blog !

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.