Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Suntech, géant chinois des panneaux solaires, dépose le bilan

Les faillites dans la filière photovoltaïque, l’Europe, comme les Etats-Unis, finissent presque, hélas, par s’y habituer. Mais que le premier fabricant de panneaux photovoltaïques au monde, chinois de surcroît, dépose le bilan, voilà qui semble tout à fait inédit. Et pourtant, l’Agence Chine nouvelle a bien confirmé que Suntech Wuxi, importante filiale de la société Suntech, a été déclarée en faillite.

SuntechWuxi Suntech a donc bien été déclaré en faillite par le tribunal populaire de Wuxi, où l’entreprise est basée, qui a ouvert une procédure de redressement judiciaire sur la demande conjointe de neuf banques créditrices de l’entreprise. L’entreprise qui avait déjà enregistré une perte de 1 milliard de dollars en 2011 (pour 3,1 milliards de chiffre d’affaires) n’a en effet pas pu payer une échéance obligataire de 541 millions de dollars.

La Chine est à sont tour rattrapée par la crise qui frappe la filière du solaire photovoltaïque et qui a d’abord fait des victimes aux Etats-Unis et en Europe. Crise précipitée par l’effondrement des prix des modules solaires : ils avaient enregistré une baisse de 45 % en 2011, puis de 25 % supplémentaires en 2012. De plus, les Etats-Unis, comme l’Europe, cherchent à ralentir les exportations de panneaux photovoltaïques des fabricants chinois qui avaient envahi le marché.

L’entreprise Wuxi Suntech, fondée en 2001, représentait plus de 95 % de la capacité de production de Suntech Power, explique le journal Chine-Informations, avec un volume de production annuelle de 2,4 GW en 2012. L’action de Suntech, qui cotait 90 dollars début 2008, s’est effondrée jusqu’à atteindre à son cours le plus bas 0,41 dollar le 18 mars.

Sources : Chine-Informations, Le Monde