Des capacités cognitives altérées

Des capacités cognitives altérées par les concentrations de CO2

On savait déjà que des niveaux élevés de concentration de dioxyde de carbone dans l‘air intérieur favorisait l’endormissement et le manque de concentration, notamment dans les classes. Mais une nouvelle étude, parue dans GeoHealth, montre qu’ils pourraient affecter à terme nos facultés à réfléchir et à penser, autrement dit nos capacités cognitives. Des concentrations élevées…