Moratoire sur la fracturation hydraulique au Royaume-Uni

Fracturation hydraulique : un moratoire décidé au Royaume-Uni

A la suite d’un rapport sur l’activité sismique récente près d’un site d’exploitation des gaz de schiste, le Royaume-Uni renonce à la fracturation hydraulique. Le gouvernement britannique a annoncé le 2 novembre un moratoire, estimant que cette méthode engendre des risques. Un tremblement de terre d’une magnitude de 2,9 C’est un rapport du régulateur du…