Prime d’effacement : l’UFC Que Choisir saisit le Conseil d’Etat

L’UFC Que Choisir, jugeant inadmissible le paiement par les consommateurs de la « prime par effacement », a saisi le Conseil d’Etat afin qu’il annule l’arrêté finalisant ce « dispositif scandaleux qui alourdit injustement la facture de l’ensemble des consommateurs et s’avère, en outre, inefficace, voire contre-productif ».

L’Autorité de la concurrence émet des réserves sur le marché de l’effacement des consommations électriques

l’Autorité de la Concurrence fait part de ses réserves sur les modalités d’une subvention publique de l’activité des opérateurs d’effacement, estimant qu’elle viendrait alourdir la facture des consommateurs, et plus largement sur l’efficacité du marché de l’effacement tel qu’il se dessine.