Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Tarifs réglementés du gaz naturel : les hausses se succèdent

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Fin novembre, la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) annonçait une hausse de 2,6 % des tarifs réglementés du gaz naturel (appliqués par le fournisseur historique, Engie). Elle annonce maintenant une nouvelle augmentation de 2,3 % au 1er janvier 2017, soit un total de quelque 5 % en deux mois. Après une baisse continue depuis septembre 2014, les tarifs réglementés, à la hausse depuis le mois de juillet, risquent de peser lourd sur le budget des foyers, d’autant que certaines offres de marché sont indexées sur ceux-ci. A cela s’ajoute, pour tous, une hausse de la TICGN.
évolution des tarifs gaz
La CRE publie chaque mois l’évolution  des principaux indices du marché de gros de l’énergie. C’est l’évolution des indices du gaz qui permet de calculer les tarifs réglementés : la part dans la formule de ces indices représentatifs du marché de gros du gaz est de 77,6 % depuis le mois de juillet 2016. Ces principaux indices sont actuellement en forte hausse, ce qui s’explique en partie par la hausse très marquée des prix du charbon et le contexte du nucléaire français qui risquent d’entraîner une augmentation de la demande de gaz pour la production d’électricité en Europe durant l’hiver.

Au 1er décembre 2016, la hausse moyenne se traduisait par une augmentation de 0,9 % pour ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson seulement, de 1,6 % pour ceux qui y ajoutent l’eau chaude et de 2,6 % pour les foyers qui se chauffent au gaz, soit les plus gros consommateurs. La CRE notait cependant que, même après l’annonce de cette augmentation, les tarifs avaient en moyenne baissé de 14 % depuis le 1er janvier 2015. Au 1er janvier 2017, les tarifs réglementés d’Engie augmentent de 0,8 % pour l’usage cuisson, 1,4 % pour l’eau chaude en plus et 2,4 % pour le chauffage. Les tarifs sont toutefois encore 12 % moins chers qu’au 1er janvier 2015.

L’évolution de janvier 2017 est accentuée par une hausse de l’indice trimestriel du prix à terme du gaz naturel sur le marché de gros des Pays-Bas (principal indice de la formule tarifaire). La CRE précise d’autre part l’évolution de la taxe intérieure de consommation sur le gaz naturel (TICGN), qui passe de 4,34 € le MWh, à 5,88 € le MWh. Cette augmentation impacte cette fois tous les consommateurs de gaz, qu’ils soient restés aux tarifs réglementés ou passés en offres de marché.

Source : CRE

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Les derniers articles

Abonnez-nous au blog !

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.