Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Tout pour une rentrée écolo…

La rentrée à proprement dit est déjà un vieux souvenir de quelques jours, mais il n’est jamais trop tard pour découvrir et appliquer les bons conseils réunis par l’ADEME pour une rentrée écolo. Fournitures scolaires ou vêtements, déplacements, gaspillage alimentaire et même activités sportives, l’agence passe en revue dans une infographie tout ce qui peut rendre cette rentrée écoresponsable.

A travers les fournitures d’abord

fournitures pour rentrée écolo

L’objectif de ce document consiste d’ailleurs précisément à rassembler tous les conseils nécessaires pour faire des économies tout en protégeant la santé de l’enfant et l’environnement. A commencer par les fournitures scolaires, dont on sait par un avis de l’Anses que beaucoup ne sont pas sans danger pour la santé.

Mais le premier conseil logique dans une but de rentrée écolo est bien de déjà trier tout ce qui peut être réutilisable dans le matériel de l’année passée, surtout si celui-ci ne présente pas de risque particulier. Idem pour les vêtements et les chaussures, mais là, c’est souvent le problème de taille qui se pose. Et dans ce cas, ce qui n’est plus utilisable par un enfant peut l’être par un autre : on ne jette pas, on vend ou on donne.

En ce qui concerne l’innocuité des fournitures en général et des vêtements, des labels existent, tels que l’écolabel nordique, le label NF Environnement ou encore l’écolabel européen. Mieux vaut s’y fier et se fournir en matériel solide et si possible sans plastique.

Et les déplacements aussi

Pour les déplacements, il est encore temps de changer d’habitude et d’envisager des trajets plus compatibles avec une rentrée écolo que la voiture individuelle, utilisée hélas par encore une majorité de parents. D’ailleurs peut-être l’école de votre enfant et la commune ont-elles mis en place notre programme Moby ? C’est en tout cas le bon moment pour s’en inquiéter et rejoindre un pédibus ou vélobus, ou encore un système de covoiturage s’il n’existe pas de ramassage scolaire.

Certaines régions mettent en place également des challenges d’écomobilité scolaire. C’est également une bonne façon de promouvoir les moyens de transports actifs (vélo, marche…), ainsi que les les transports en commun. Le tout est de trouver une alternative à la voiture pour le trajet domicile/école.

L’alimentation et le sport , parties intégrantes d’une rentrée écolo

Viennent ensuite l’alimentation et les gaspillages alimentaires (110 g par personne et par jour), présents à l’école comme à la maison. Outre les conseils habituels pour réduire ces derniers et la sensibilisation des enfants à ce problème, le site propose aussi des solutions pour manger plus sainement : encourager les produits locaux et de saison par exemple, y compris à la cantine.

Enfin les pratiques sportives ne sont pas oubliées. Elles reprennent pour l’équipement les conseils relatifs aux fournitures et à l’habillement. De plus l’infographie renvoie au défi du #FPFPChallenge. Au travers de « 10 actions pour un sport plus vert ! », celui-ci a pour objectif de sensibiliser les nouvelles générations de sportifs au développement durable et à la protection de l’environnement.

En bref, l’ADEME reprend toutes les informations nécessaires à une rentrée écolo, mais l’infographie renvoie aussi à un grand nombre de guides complémentaires, dans leur dernière version.

Source : ADEME

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.